20/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Action pénale contre le Cardinal Ambongo: les députés nationaux catholiques rappellent le Procureur Général Firmin Mvonde à l’ordre

Déclaration du Caucus des députés nationaux catholiques relative à la lettre du Procureur général près la Cour de cassation au Procureur près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete

Nous, membres du caucus des députés nationaux catholiques, avons lu avec regret et consternation dans les réseaux sociaux la lettre n°1877/D.037/2079/PGCCAS/SEC/2024 du 27 avril 2024 par laquelle le Procureur général près la Cour de cassation donne instruction au Procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete d’ouvrir une action pénale contre le Cardinal AMBONGO Fridolin, Archevêque de Kinshasa, pour des faits qualifiés de

<< séditicux >>.

Au regard du caractère virulent du contenu de ladite lettre, il nous est un devoir, en tant qu’Elus légitimes du peuple, promouvant l’unité et la cohésion nationales, de rappeler au Procureur général près la Cour de cassation:

1. l’obligation de se soumettre aux procédures qu’imposent les traités et accords signés entre la République démocratique du Congo et les Etats étrangers, notamment, ici, le Saint-Siège;

2. que le but ultime de la justice dans un contexte de civilisation citoyenne et de consolidation démocratique est de maintenir et affermir la paix sociale, facteur du développement économique;

3. que son initiative ne doit pas être de nature à troubler davantage l’ordre public, au risque de créer plusieurs conflits et fronts additionnels sur le territoire national;

4. son devoir de se rassurer de l’opportunité des poursuites envisagées. En effet, le Procureur général près la Cour de cassation, initiateur de la lettre, se souviendra toujours de ses Instructions, contenues dans un Recueil, adressées aux Chefs des parquets selon lesquelles ces derniers sont tenus de mesurer l’impact que pourrait occasionner toute poursuite judiciaire; mais de s’abstenir si celle-ci est de nature à aggraver le désordre social et sécuritaire.

De ce qui précède, nous nous joignons aux appels pour une gestion apaisée et responsable de cette affaire. Plus largement, nous encourageons les autorités à privilégier le dialogue ainsi que la cohésion et l’unité nationales, à l’instar de nos Pères de l’Indépendance ainsi que de lutte démocratique et d’émancipation tels que KIMPA VITA, Simon KIMBANGU, Patrice-Emery LUMUMBA, Laurent-Désiré KABILA, Etienne TSHISEKEDI, avec un seul but ultime: protéger le peuple congolais et l’intégrité territoriale du pays..

Nous, membres du caucus des députés nationaux catholiques, sommes prêts à apporter notre soutien à toute initiative allant dans ce sens. Il y a urgence.

Pour le Caucus,

Honorable Garry SAKATA TAWAB, député national

Honorable Pierre NSUMBU, député national

Palais du Peuple à Kinshusu/Lingwala Kinshasa, 30 avril 2024