20/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Goma: 13 morts et 30 blessés dans une frappe meurtrière du M23 au camp des déplacés de Mugunga

13 morts et 30 blessés. Tel est le bilan fourni par Marion Ngavo, président de la Société civile de la ville de Goma, après un terrible drame qui a frappé le camp des déplacés de Mugunga ce vendredi 03 mai 2024.
Des bombes lancées par les rebelles du M23 soutenus par l’armée rwandaise sont à la base de ce drame.

Selon plusieurs sources, le camp touché est celui de Cepac, près de Lushagara.
Routes, boutiques et magasins sont restés fermés et la circulation coupée sur la route Goma-Ssake.

Le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le général Peter Cirimwami a condamné cet acte qu’il qualifie de lâche, affirmant que l’armée s’active pour repousser définitivement la menace des rebelles sur la ville de Goma.

Certains acteurs de la société civile interrogés par leregard.info,  appellent aux négociations urgentes entre les parties en conflits afin d’épargner les vies humaines déjà en souffrance.

Anicet Cito depuis Goma