20/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: citée abusivement dans la corruption de députés provinciaux, la candidate sénatrice malheureuse Ketsia Olangi ne s’est jamais rendue au Sankuru

Fondatrice de la Fondation Neema, l’ancienne candidate députée Ketsia est victime d’un complot mal monté. Son nom a été abusivement cité parmi les candidats sénateurs accusés de corruption des députés provinciaux au Sankuru, alors qu’elle ne s’est jamais rendue à Sankuru, ni battu campagne,  car étant empêchée avec les activités de sa Fondation en Europe. C’est ce qui a occasionné son échec à la sénatoriale.

Une petite vidéo circule sur les réseaux sociaux dans laquelle un individu, non autrement identifié, faisant des fausses allégations sur une prétendue corruption de Mme Ketsia Olangi, sans soubassement. Pour quel intérêt quelqu’un qui n’a pas battu campagne serait en contact avec les députés ?

«L’opinion doit savoir que la Présidente de la Fondation Neema, Kestia Olangi, n’a nullement été concernée par les élections des sénateurs. Elle ne s’était pas rendue au Sankuru et n’a été en contact avec aucun élu provincial. Fort du climat désolant de corruption qui a émaillé le scrutin, fidèle à ses principes, elle a privilégié ses valeurs plutôt que de se jeter dans ce bourbier. À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire», a-t-on lu dans un communiqué rendu public  par sa cellule de communication.

Et d’ajouter : «Sur ce, salir sa réputation pour, on ne sait quelle sombre motivation, est un acte lâche, ignoble et répréhensible par la loi. Que l’auteur de ces diffamations fasse attention. Nous nous réservons le droit de saisir la justice quant à ce ».

Sarah Tola