04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Autorisation de l’armée ougandaise en RDC: Félix Tshisekedi crucifié sur la toile !

Sur demande du Président de la République de l’Ouganda, Yoweri Museveni, le Président Félix Tshisekedi a autorisé les forces armées ougandaises de pénétrer dans les territoires de l’Est de la République démocratique du Congo. Cette décision a été prise vendredi 26 novembre 2021.

Le président congolais a accepté la demande formulée par son homologue ougandais, pour notamment, poursuivre le groupe armé ADF qui sévit dans la zone. Mais, cette décision a provoqué un tollé chez les personnalités socio-politiques congolaises qui réagissent en masse sur les réseaux sociaux.

Voici quelques réactions puisées sur Twitter :

Docteur Dénis Mukwege : “Après 25 ans de crimes de masse et pillage de nos ressources par nos voisins, l’autorisation du Président Félix Tshisekedi à l’UPDF et les accords de coopération militaire avec RDF sont inacceptables.
Non aux pyromanes/pompiers! Les mêmes erreurs produiront les mêmes effets tragiques
Debout Congolais, Nation en danger!”

Néhémie Mwilanya, ancien Directeur de cabinet de l’ancien président de la République Joseph Kabila : “Ce qui lui manquait en 1998, le voisin vient de l’obtenir formellement aujourd’hui : Un droit légal à occuper légitimement la partie Est, tant convoitée, de notre pays”.

Raphaël Nyabirungu, professeur émérite et doyen honoraire de la faculté de droit à l’université de Kinshasa : ” C’est encore des populations civiles qui seront victimes des guerres entre armées qui n’ont jamais été faites pour s’entendre. C’est encore les minerais, le pétrole albertin, le bois qui vont être systématiquement pillés. Il n’est jamais trop tard de rectifier le tir. On dirait qu’avant que les armées étrangères n’arrachent nos terres par la balkanisation et l’occupation militaire, Dieu avait d’abord arraché le cerveau à tant des Congolais aujourd’hui complices”.

Noël Tshiani, ancien candidat président de la République : “Les récentes autorisations données à l’armée ougandaise d’entrer en RDC nécessitent une sérieuse interpellation par l’Assemblée Nationale du Premier Ministre Sama Lukonde avec ses ministres de la Défense et des Affaires étrangères. Sont ils réellement des Warriors ? Que font-ils?”.

Et de poursuivre : “La Cour internationale de Justice a condamné en 2005 l’Ouganda à indemniser la RDC ($10 milliards) pour pertes subies durant l’occupation de son territoire (1997-2003). Au lieu de réclamer ce paiement, la RDC autorise l’armée Ougandaise à entrer sur son territoire. Quelle naïveté !”.

Puis: “Je dis NON à l’autorisation d’entrer en RDC donnée par le ⁦Président Félix Tshisekedi et son Gouvernement à l’armée Ougandaise qui s’est illustrée par le pillage de nos ressources, les viols de nos femmes et des crimes horribles sur nos populations depuis 1996. Respectons nos morts”.

René Kanzuku