juin 13, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Beni: les FARDC remettent 13 enfants capturés lors des affrontements avec les ADF, à la MONUSCO 13

Ces enfants dont l’âge varie entre 13 et 17 ans, ont été capturés depuis près de 3 semaines, après des affrontements avec les rebelles ougandais des ADF et un groupe Maï-Maï dans les zones des combats. Les Forces armées de la RDC -FARDC- les ont remis lundi 10 mai à la MONUSCO.

Ces enfants mineurs associés aux groupes armés dans le territoire de Beni, au Nord Kivu et à l’Irumu en Ituri, étaient au nombre de 13.

11 sont issus du groupe Maï-Maï UPLC et 2 étaient des anciens otages de l’ADF. 

Selon Bernard Okanda de la section protection de l’Enfant de la MONUSCO / Beni qui a réceptionné ces enfants, la plupart avaient d’abord été séparés des groupes armés avant d’être de nouveau recrutés : 

« Ces enfants viennent, pour la plupart, du groupe Maï-Maï UPLC. Ce sont des enfants qui étaient déjà séparés et réunifiés mais recrutés par quelqu’un d’autre qui voulait former un autre groupe qui a été attaqué par les FARDC dans la province de l’Ituri. Nous avons deux qui étaient des otages des ADF.» 

La MONUSCO a transféré immédiatement ces enfants à l’ONG, « Actions Concrètes Pour la Protection de l’Enfance » -ACOPE-, partenaire de l’UNICEF pour une période transitoire. 

Selon des sources sécuritaires, depuis quelques mois, plusieurs groupes Maï-Maï réunis au sein de la Coalition UPLC dirigé par un certain Kilalo et le groupe Maï-Maï Kyandenga enrôlent les enfants dans leurs rangs. 

La cérémonie de remise de ces enfants à la MONUSCO a eu lieu au bureau des renseignements du secteur Opérationnel Sokola 1 Grand Nord où ces enfants étaient gardés. 

LR