avril 13, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Cameroun : Le choléra resurgit dans le pays en pleine pandémie de covid-19

En pleine pandémie de coronavirus, le Cameroun connaît une épidémie de choléra. Cette maladie fait son retour après une accalmie de quelques mois. D’après le Programme de surveillance épidémiologique et de vaccination, ce retour est dû au niveau d’insalubrité dans beaucoup d’entités du pays. La bonne nouvelle est qu’une campagne de vaccination a donc été lancée pour contrer la maladie déjà bien installée.

Parlant de la campagne de vaccination, le coordonnateur épidémiologique régional et spécialiste de santé publique, James Longsi explique les détails de la situation, ce mercredi 31 mars 2021.

« Concernant la situation épidémiologique du choléra au Cameroun, vous savez que cette maladie est une menace permanente dans notre pays, et à l’heure actuelle plusieurs régions sont déclarées à haut risque. Ce sont donc ces régions qui vont connaître une campagne de vaccination réactive, nous avons la région du Littoral, celle du Sud et du Sud-ouest« , explique James Longsi, coordonateur épidémiologique régional, spécialiste de santé Publique.

Dans la zone la plus touchée par l’épidémie, comme la ville de Douala, la campagne de vaccination a commencé, il y a quelques jours passés. Toutefois, la peur de la pandémie de coronavirus empêche la population à accepter de se faire vacciner. Le principal défi pour les professionnels de santé qui sont sur le terrain reste celui de convaincre la population de se faire vacciner.

Pour ce qui est du vaccin, James Longsi rassure de son efficacité et trouve la peur de la population justifiée, car tout le monde a peur d’attraper le coronavirus.

« On peut comprendre qu’avec la Covid-19 les populations soient réticentes au vaccin. Mais cette vaccination au Cameroun n’est pas une première. Le grand Nord du Cameroun a connu des campagnes qui ont été sans conséquence sur la santé des populations, bien au contraire. Nous avons eu une baisse des cas de choléra depuis l’implémentation de cette campagne. Et il faut le dire, le vaccin utilisé dans cette nouvelle campagne de vaccination est sûr et efficace« , rassure-t-il.

Une année depuis que le choléra a été détecté, plus de 1890 cas déjà confirmés. Après quelques mois d’accalmie, l’épidémie a refait surface, poussant ainsi le gouvernement à prolonger la campagne de vaccination qui devait se terminer ce jeudi.

John Mpongo