27/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Conflit Teke-Yaka: Muzito propose un référendum sur la titrisation des terres

L’ancien Premier ministre RD-congolais Adolphe Muzito a été accueilli samedi 24 septembre 2022 par la population de Kenge, dans la province du Kwango. M’fumu Mpa a été obligé de s’arrêter village après village, littéralement assiégé par la population venue lui exprimer sa sympathie, surtout après sa descente à Kwamouth, théâtre de la violence intercommunautaire qui a fait des dizaines des morts et plus de 21000 déplacés. Devant une foule acquise, l’ancien Premier ministre a proposé l’idée des consultations en vue d’un référendum général sur l’épineuse question de titrisation des terres en RD-Congo…

Le cortège du président du Parti politique Nouvel Elan parti de Kinshasa samedi à midi, est arrivé à Kenge devant la tribune prévue pour le meeting, après 18 heures. Adolphe Muzito, son épouse Chantal Ngalula Muzito et ses quelques collaborateurs ont marché pratiquement de Mangangu, à l’ouest de Kenge, jusqu’à la tribune officielle située en plein centre-ville.

Devant une foule acquise, l’ancien Premier ministre a proposé l’idée des consultations en vue d’un référendum général sur l’épineuse question de titrisation des terres en République démocratique du Congo.

Il a également eu des entretiens avec des forces vives dans la capitale du Kwango. Un seul dossier au menu : le conflit intercommunautaire brûlant dans le territoire de Kwamouth. Muzito va ensuite se rendre à Popokabaka, Kasongo-Lunda et Feshi, avant de faire le Kwilu. Le long de son parcours à Kenge, la foule a exprimé sa joie au sujet de cette visite. « Voilà l’homme qui nous défend parfois au risque de sa vie », a lancé un homme, la quarantaine révolue.

Un peu plus loin, des jeunes gens qui criaient : « Mfumu MPa, oleki bango ». D’un visage souriant et détendu, Muzito a salué la foule. Des Chefs coutumiers viennent à sa rencontre. A la tribune, il est accueilli par des jeunes petits chanteurs, une tradition que la ville a conservée depuis près de 60 ans.

Le Regard