27/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Covid-19/RDC: craignant une nouvelle vague, le ministre de la Santé propose un nouveau confinement

Le ministre de la Santé publique, hygiène et prévention, Jean-Jacques Mbungani a, au regard de la montée du taux de contamination de Covid-19 en Europe et de la découverte d’un nouveau variant en Afrique Australe, proposé au gouvernement une série de mesures pour prévenir contre une éventuelle nouvelle vague.

Il s’agit notamment de :

– La restriction des mouvements des personnes : possible confinement, renforcement du couvre-feu, limitation des rassemblements, réaménagement du travail dans l’Administration ;

– La surveillance renforcée au niveau des frontières avec notamment des Tests Rapides antigéniques ou PCR rapide à l’entrée et à la sortie ;

– La surveillance génomique : identification et caractérisation moléculaire des variants préoccupants venant de l’extérieur ou de l’intérieur ;

– La standardisation de la prise en charge au niveau des Centres de Traitement Covid-19 à travers des protocoles des prises en charge médicale, fourniture des médicaments et bombonnes d’oxygène aux hôpitaux et amélioration de la référence médicale ;

– La sensibilisation et la promotion des gestes barrières : lavage des mains, port du maque et distanciation sociale.

C’était à l’issue du 30e conseil des ministres tenu vendredi 26 novembre à Kinshasa.

Ces mesures, note le compte rendu du conseil des ministres, feront l’objet d’une réunion du Comité Multisectoriel de riposte pour examen et approbation avant leur mise en œuvre. ”Elles devraient être complétées par la vaccination qui, elle, pourra nous ramener progressivement à une vie normale”, a estimé le Premier ministre..

Ainsi, le Premier ministre a invité les membres du gouvernement d’oeuvrer pour la prévention d’une 4ème vague et de renforcer les mécanismes de sensibilisation de la population à la vaccination. 

Le bulletin du secrétariat technique du Comité multisectoriel de lutte contre la pandémie de Covid-19 en RDC du 26 novembre indique que depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020 en RDC, le cumul des cas est de 58.277 cas, dont 58.275 confirmés et 2 cas probables. Au total, il y a eu 1.107 décès et 51.457 personnes guéries.

Rappelons que la RD-Congo est sous couvre feu imposé de 23 heures à 4 heures du matin depuis août 2021.

Landry Gombo