30/09/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

État de siège: le gouverneur militaire du Nord-Kivu annonce «une opération acharnée» contre les groupes armés

Le lieutenant général constant Ndima, gouverneur du Nord-Kivu, annonce « une opération acharnée » de traque contre les groupes armés pour restaurer la sécurité dans cette province. Il a fait cette annonce vendredi 21 mai dans la matinée au camp militaire de Rumangabo, près de 30 km de Goma dans le territoire de Rutshuru. L’autorité provinciale a également apporté une assistance à ces combattants cantonnés à Rumangabo.

Au cours d’une causerie morale devant au moins quatre cents combattants qui se sont rendus et qui sont cantonnés dans ce site depuis plus d’une année en attendant le processus de démobilisation, le lieutenant général Ndima a donné ce message :

« Nous sommes dans la phase de sensibilisation. Que le bon citoyen se retire (de groupes armés), car nous allons traquer et frapper sans pitié. »

Le gouverneur militaire a également demandé à ces ex-combattants de faire parvenir ce message à leurs frères qui trainent encore dans la brousse.

Il leur a, par la même occasion, remis une quantité des vivres et produits non alimentaires.

Après Rumangabo, le gouverneur militaire s’est rendu à Rutshuru, où il a échangé avec plusieurs couches de la population auxquelles il a transmis le même message.

Le lieutenant général constant Ndima dirige le Nord-Kivu dans le cadre de l’état de siège, en vigueur depuis le 6 mai pour endiguer l’insécurité persistante dans cette province.