20/04/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

“Fracture numérique en 2023”, une tribune du techpreneur Dieudonné Tshibangu

La réduction de la fracture numérique restera en 2023 un thème majeur.

De nouvelles recherches menées par les Nations Unies ont révélé que plus de 2,9 milliards de personnes dans le monde ne sont toujours pas connectées à l’internet. Alors que nous commençons à considérer l’internet comme un service public – de la même manière que l’eau, le gaz et l’électricité – il est temps pour nous de connecter les non-connectés.

Ce n’est pas une mince affaire, les réseaux sont soumis à une pression constante pour faire face à une demande croissante, tout en évoluant avec les nouvelles technologies et en restant flexibles pour une expansion ultérieure.

Il est essentiel que tous les habitants de la planète aient le même accès aux possibilités offertes par la connectivité à large bande.

La réduction de la fracture numérique constituera une étape essentielle pour faciliter la fourniture d’un large éventail de services et d’applications destinés à améliorer l’efficacité et la productivité des entreprises et des collectivités territoriales, ainsi qu’à améliorer la vie quotidienne.

À l’horizon 2023, les fournisseurs de réseaux continueront à travailler en étroite collaboration avec les agences gouvernementales pour combler cette fracture.

Ces investissements gouvernementaux dans la transformation et l’infrastructure numériques apporteront des avantages à long terme et de grande portée pour tous, tant sur le plan économique que social.

Même s’il est clair qu’il reste encore un long chemin à parcourir en ce qui concerne le déploiement du haut débit, l’avenir est prometteur. En travaillant ensemble, il est possible de faire du haut débit pour tous une réalité.

… agir autrement !

René Kanzuku