20/04/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Goma: 76 présumés criminels dont 2 militaires, 2 faux Wazalendo et 28 femmes parmi lesquelles 4 rwandaises présentés à la presse

Au total 76 présumés criminels sont tombés entre les mains des services de sécurité le matin de ce jeudi 28 mars 2024. C’est le Maire, le commissaire supérieur principal Kapend Kamand Faustin, qui les a présentés ce jeudi à Goma.

C’était en effet, lors d’une opération de traque des criminels menée entre 5 heures et 6 heures du matin de ce jeudi dans les quartiers Ndosho, Katoyi et Mapendo par la police nationale Congolaise, escadron de lutte contre la criminalité et stupéfiants que les services ont mis la main sur ces malfrats.

Selon le commissaire adjoint Tshiatembwe Kwete Charles, chef de la section de lutte contre la criminalité, de ces 76 présumés criminels, l’on compte 48 hommes dont deux militaires et deux faux Wazalendo, 28 femmes collaboratrices de ces criminels présumés dont 4 rwandaises en situation irrégulière.

En outre, par la même occasion, les services de sécurité ont aussi présenté deux présumés kidnappeurs d’une jeune fille prénommée Malkia Joyce âgée de 9 ans. Ceux-ci ont été présentés avec une voiture taxi dont ils se servent lors de leurs différentes opérations. Parmi les biens saisis lors de cette opération figurent deux motos présentées également à la presse.

Le Maire a d’abord salué les efforts des uns et des autres pour avoir permis la réussite des opérations tout en saluant le courage de la PNC. Le commissaire supérieur principal Kapend Kamand Faustin a ensuite rassuré la population que le Conseil urbain de sécurité et tous ses collaborateurs étaient toujours à pied d’œuvre dans une « dynamique permanente de sécurisation de la population et de ses biens ».

«Nous n’allons pas nous fatiguer », rassure Kapend, et « notre population doit faire confiance à nos forces d’ordre et de sécurité», exhorte-t-il encore. Tout en réitérant, dit-il « sa confiance en la justice » à qui il demande un traitement méticuleux de ces cas de criminalité et surtout de récidivisme, le premier citoyen de la ville tend la main à ses administrés: La fourniture des renseignements fiables pour une sécurité globale et participative, pour une pacification totale de la ville de Goma. La population est invitée à la vigilance en cette période où la criminalité urbaine est en plein croissance en ville de goma.

Anicet Cito depuis Goma