23/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Insécurité au Camp Lala en Ituri: Germain Aboki exige l’arrestation urgente de responsables militaires des FARDC

Dans une communication à notre rédaction ce vendredi 16 juin 2023, cet originaire de la province de l’Ituri condamne les massacres continuels orchestrés par les groupes armés dans sa province, pourtant sous état de siège.

Le dernier en date est celui du lundi 12 juin 2023 où 46 membres de la communauté Hema ont été tués par les miliciens CODECO au camp pour déplacés de Lala, 454 abris incendiés et 347 autres détruits près de Bule, situé dans le territoire de Djugu, explique l’homme de média Germain Aboki.

“La province de l’Ituri dans sa totalité, est affectée par une insécurité et des massacres quasi endémiques, malgré l’état de siège”, a-t-il déclaré avant de souligner “qu’il n’y avait jamais eu autant de massacres sous l’administration civile dans cette partie de la République”.

Responsabilisant l’administration militaire pour sa “légèreté” dans la sécurisation de la population et les sites pour déplacés en Ituri, il propose l’arrestation des responsables militaires. “les responsables militaires des FARDC de la région Lala doivent faire l’objet d’une arrestation urgente pour des enquêtes”, a-t-il chuté.

BBM