04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kenya: Guy Loando prêche le projet 145 territoires à la 5ème Assemblée Générale de l’ONU sur l’Environnement à Naïrobi

La 5ème Assemblée générale des Nations unies pour l’Environnement -ANUE-5.2- a eu lieu à Naïrobi au Kenya. Ouverte le 28 février dans la capitale kényane, ce rendez-vous international de l’environnement s’est clôturé ce mercredi 2 mars 2022 par l’adoption d’une déclaration ministérielle par consensus.

Placée sous le thème “renforcer les actions en faveur de la nature pour atteindre les objectifs de développement durable”, cette rencontre qui a réuni les ministres de l’environnement du monde a offert aux participants un cadre d’échange et des stratégies pour renforcer la lutte contre la dégradation de l’environnement, le changement climatique et la montée des inégalités au sein de la population mondiale.

Guy Loando Mboyo est le seul ministre de l’Aménagement du Territoire invité à cette réunion de haut niveau.

Prenant la parole comme orateur du panel qui avait pour thème, “Renforcer l’action en faveur de la nature pour atteindre les objectifs de développement durable”, le ministre d’État congolais  a fait part  des efforts du gouvernement congolais pour la matérialisation des engagements pris dans le cadre des objectifs durables de développement.

“Le gouvernement congolais conscient de l’immensité de son territoire avec une population de plus de cent millions d’habitants, a mis en place un programme ambitieux de développement à la base de 145 territoires dont le coût est estimé à 1.6 milliards $. Un programme qui vise à réduire les inégalités”, a déclaré Guy Loando devant les différents participants.

Selon lui, ce programme permettra notamment à la population d’accéder aux soins de santé de qualité par la construction et la réhabilitation des centres de santé.

Outre l’accès aux soins de santé, Guy Loando a affirmé que la réalisation des ODD passent aussi par la connaissance de nos ressources. Et l’annuaire des ressources naturelles renouvelables et non renouvelable du sol et du sous sol de la RDC est une réponse à la réalisation bdes ODD.

”Cet annuaire qui va être mis en exergue très bientôt permettra au pays, face à ses potentialités, d’en savoir plus sur ses ressources naturelles et s’engager résolument dans l’atteinte des ODD”.

Toutefois, a t-il fait remarquer, la réduction des inégalités dépend de la manière dont les activités humaines sont organisées sur le territoire national. Et c’est le rôle joué par le Ministère de l’aménagement du territoire qui est en pleine réforme depuis 2017, avec lappui de CAFI.

Pour rappel, la 5ème Assemblée des Nations unies sur l’environnement (ANUE-5) est présidée par la Norvège. La première session (ANUE-5.1) s’est tenue en format virtuel les 22 et 23 février 2021 pour traiter des questions procédurales. La seconde session (ANUE-5.2), qui se déroule de manière hybride du 28 février au 2 mars 2022, est consacrée à l’examen des sujets de fond qui aboutira à la déclaration ministérielle et aux résolutions.

René Kanzuku