27/11/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa: les ateliers de menuiserie de Binza/Météo et les environs ravagés par un incendie

Plusieurs ateliers de menuiserie situés au quartier Binza/Météo, le long de la Route Nationale numéro 1 (RN1) dans la commune de Ngaliema à Kinshasa ont été ravagés par un incendie sauvage. Selon un rescapé qui a contacté ACTU7.CD, le feu qui a consumé ces ateliers et atteint quelques maisons avoisinant cet endroit de fabrication des ouvrages en bois, s’est déclaré dans la nuit de mardi 27 à mercredi 28 septembre vers 2 heures du matin.

“J’ai vécu une scène terrifiante. Vers 2 heures du matin, pendant que je dormais, j’ai senti une forte chaleur m’envahir. Or, c’était le feu issu d’un incendie qui s’est déclaré dans l’atelier où je me trouvais…”, a-t-il confié au média non-aligné.

Selon lui, l’origine de cet incendie sauvage reste inconnue.

“Je ne sais pas réellement dire comment cet incendie s’est déclaré. J’ai juste vu le feu envahir la pièce que j’occupais. Quand je me suis sauvé la vie, j’ai ensuite remarqué que plus le feu consumait tous les locaux d’à côté”, ajoute-t-il.

Il témoigne que même les maisons d’habitation qui entourent ces ateliers de menuiserie de Binza/Météo ont été atteintes par cet incendie.

“(…) Nous nous sommes battus toute la nuit pour éteindre le feu. Mais c’était déjà trop tard (…) Le feu qui a consumé nos ateliers a fini par ravagé les toitures de belles maisons qui nous entourent, avant que quelques unes prennent complètement feu, à travers un conduit électrique de la SNEL qui a favorisé la propension de l’incendie”, renchérit un autre témoin.

Toutefois, des menuisiers soutenus par les habitants de ce coin de la commune de Ngaliema ont réussi à éteindre le feu. Certains attribuent ce drame “au raccordement frauduleux des fils électriques opérés à l’intérieur de ces ateliers par leurs occupants”.

Dans le chapitre des dégâts matériels enregistrés, il est important de signaler qu’hormis des ateliers qui ont été réduits en cendres, tous les ouvrages en bois dont des fauteuils, des lits, des armoires… fabriqués par ces menuisiers sont tous rendus en poussière. Mais, aucune perte en vie humaine n’a été déplorée.

Josué Mfutila/ACTU7.CD