04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa: les cadres scientifiques de l’UPN suspendent leur grève

Les cadres scientifiques de l’Université pédagogique nationale réunis au sein de leur corporation (ACS-UPN), se sont décidés vendredi 11 février 2022, de suspendre la grève qu’ils ont déclenchée depuis le mois de janvier dernier.

C’était à l’issue de leur assemblée générale extraordinaire tenue en la salle K2 de l’UPN, présidée par le Chef des Travaux Joseph Lukadi Ngoyi, son président.

Selon le président Lukadi, cette suspension est conditionnée par le début des travaux en commission paritaire durant lesquels le gouvernement est censé donner des indications claires.

Lors de leurs échanges, entres cadres scientifiques, le CT Joseph Lukadi a lu, devant ses collègues, le compte rendu des travaux de la signature du protocole d’accord entre le gouvernement et les corporations des cadres scientifiques des Universités et Instituts publics de la RDC.

Bien avant cette revue du président de la corporation des scientifiques de l’UPN, ils ont, ensemble, validé le rapport de leur dernière réunion.

Par ailleurs, le président Lukadi a fait savoir qu’après les pourparlers, ils ont pu obtenir du gouvernement d’énormes engagements répondant à leurs attentes.

Entre autres, la mécanisation progressive des nouvelles unités et nons payés pendant le deuxième trimestre, la correction des grades pour les sous payés, ainsi que la réduction des écarts entre les professeurs et les cadres scientifiques.

” Ces engagements ont été versés en commission paritaire pour modalités pratiques. Le comité paritaire est déjà sous convocation”, a-t-il rapporté à ses collègues.

Le président des scientifiques de l’UPN a, en outre, appelé le gouvernement au respect de ses engagements pour faciliter la tâche aux scientifiques de faire leur travail indispensable à la formation de la jeunesse et à la promotion des Institutions du pays.

” Si les closes ne sont pas respectées comme convenus, nous allons reprendre la Grève de la manière la plus radicale “, a-t-il déclaré à la presse.

Rappelons que la grève des cadres scientifiques de l’UPN a été déclenchée,c dans toutes les écoles supérieures publiques, depuis le 05 janvier 2022.

Dans leurs revendications durant la grève qu’ils viennent de suspendre, ces scientifiques réclamaient entre autres: la réductiono des écarts entre les scientifiques et les professeurs, le recensement des nouvelles unités, la mécanisation au salaire de base et à la prime institutionnelle, la création d’une bourse scientifique pouvant assurer le financement du 3eme cycle des assistants, ainsi que la suppression ou la réduction à 3% de l’IPR.

L’ACS-UPN encourage ainsi son président à demeurer dynamique et fort en lui remerciant pour tout ce qu’il fait en leur faveur.

Marie-Parousie Immaculée