octobre 25, 2020

Le Regard

De l'information fouillée et vérifiée

Kinshasa: Parole du Salut Lingwala suit les mesures barrières à la lettre

 

Malgré l’existence de la Covid-19 dans le pays, les fidèles chrétiens RD-congolais reprennent le chemin de l’église.  C’est ce dimanche 16 août 2020 que les cultes ont repris en République démocratique du Congo dans toutes les églises, après un répit de près de quatre mois occasionné par la pandémie de Coronavirus qui ravage le monde.

Cette reprise sous condition de respect strict des mesures barrières est consécutive  à la fin du confinement annoncée par le gouvernement central, au mois de juillet dernier. Dans la ville province de Kinshasa, précisément en la commune de Lingwala, le Centre Evangélique Parole du Salut, l’une des extensions de La Borne que chapeaute le Révérend Robert Bunda, n’a pas dérogé au respect de ces mesures barrières  édictées par les autorités lors de ses trois premiers cultes de ce dimanche.

Comme on pouvait le remarquer sur place, une équipe médicale était disposée à la grande entrée du temple, des mobiles de lavage de mains à côté, thermo-flash en mains, testant tout fidèle qui y accède. Soucieuse de protéger ses fidèles et empêcher la propagation de la maladie, l’Eglise a même offert des masques gratuitement à ceux qui en manquaient avant tout accès à l’intérieur.

Sous la conduite vigilante des protocoles, les fidèles s’installaient selon la distanciation physique, de rez-de-chaussée, en passant par le balcon, jusqu’aux gradins. Lors de ces cultes dits de célébration et reconnaissance, ces fidèles de La Borne Lingwala évitaient tout mouvement inutile du début  à la fin de ces trois réunions.

La sainte cène a été prise en rang, suivant les règles sanitaires, y compris les offrandes et les dîmes.   Du haut de son prêchoir, le pasteur Bunda ne manquait pas d’insister sur le respect strict des gestes barrières. «Nous devons continuer à respecter les mesures barrières imposées par les autorités. Que vous soyez malades, venez au culte. Nous avons tout un département médical à votre disposition», a-t-il lâché après sa prédication portant sur le thème: «Bâtis l’autel de la reconnaissance».

Gemima Ntumba