avril 13, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa: « Ya Congo », une émission, une synergie des connaissances à l’attention de l’opinion publique

 

Une émission co-présentée par Madame Tisya Mukuna et Monsieur Jespere Labunda, traitant plusieurs thèmes qui, grâce aux différents intervenants, feront objet d’un débat, dont l’opinion publique sera bénéficiaire. 

Répartie en plusieurs volets tels que Mwana ya Congo, Mwasi ya Congo et Mobali ya Congo, l’émission « Ya Congo » est un partage d’idées afin de mettre le débat au centre de la table.

Lors du troisième volet de ladite émission renfermant deux panels destinés aux hommes et tenus ce vendredi 2 avril 2021, en la salle Son et Lumière, la jeunesse RD-congolaise a répondu favorablement à cette initiative où elle a bénéficié de la matière grise, découlant des prouesses de différents intervenants autour du thème: « être leader et avoir le droit à l’erreur ».

La population RD-congolaise venue de toutes les communes de la capitale n’a pas été exemptée des expériences racontées par lesdits intervenants dont l’artiste musicien Mohombi, le professeur et l’Économiste Al Kitenge, le Directeur financier à Sep Congo Bim Malembe et le Directeur Corporate Affairs de Rawbank et professeur d’universités Jok Oga.

D’entrée de jeu, les intervenants n’ont pas donné leur langue au chat quant à la question d’un homme mais aussi un leader au sein de la société.

Pour lesdits intervenants dont Mohombi, un homme c’est un être humain qui, tout au long de sa vie a le devoir de laisser des traces, un héritage pour les autres tout en les traitant comme il se traite. 

A en croire l’artiste à qui on reconnaît la chanson amoureuse « Zonga mama », un leader n’est pas forcément un homme car tout au long de son enfance dans sa famille où jusqu’à preuve du contraire c’est sa mère la chef de file d’où la conclusion qu’un leader c’est celui qui crée des leaders.

C’est au tour du directeur Jok Oga qui ne manquera pas d’éclairer l’opinion publique sur cette émission.

« c’est une ressource appelée à réfléchir, appelée à poser des actes utiles dans la société dans laquelle il vit », a dit le professeur docteur en Sciences politiques dans son intervention.

Et de poursuivre, « un leader c’est celui qui montre le chemin, c’est celui qui prêche par ses actes, c’est celui qui donne envie de faire plus que lui ».

A l’instar de l’artiste Mohombi ainsi que du professeur Jok Oga,  l’économiste AL Kitenge parle à cœur ouvert quant à cette dernière.
« un être humain est un capital appelé à produire, à se reproduire en plusieurs unités qui le ressemblent. (…)un leader c’est celui qui aide les autres à avancer, c’est celui qui s’assure d’avancer à l’unisson avec ses coéquipiers.

Dans la même optique le directeur financier chez Sep Congo, Monsieur Bim Malembe ne cache pas son desarroi quant à la façon de faire des politiciens congolais dont l’unique fin est malheureusement d’amasser l’argent au détriment du peuple-roi. 

Signalons que les diffusions des trois volets tournés dont Mwana, Mwasi et Mobali interviendront dans les jours en perspective sur la chaîne Télévisée B-one Tv.

Rabby Lokate