04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

La Fondation «Mercy» célèbre Noël avec les orphelins de «Carlino» et les vieillards de «Saint Pierre»

La délégation de la Fondation «Mercy» conduite par sa représentante Annick Maboti, a visité lundi 26 décembre 2022, les enfants orphelins de l’orphelinat «Carlino» situé à Limete et les vieillards de l’auspice Saint Pierre dans la commune de Kinshasa. Ensemble, ils ont partagé le repas et les cadeaux de célébration de la nativité du Christ.

La Fondation a apporté avec elle un lot de jouets, habits, chaussures, ballerines, sacs à mains, sacs de riz, fufu, semoule, une importante quantité de poulets, boîte de lait, sachets de sucre, les pagnes et autres. Lors de cette tournée de charité, la délégation de  la Fondation «Mercy» a été reçue par Sœur Fortunat, responsable de l’orphelinat «Carlino», en présence de qui les enfants ont réceptionné ce don de Noël.

À cette occasion, Annick Maboti a souligné qu’il s’agit bien pour son organisation, de poser ce geste pour accomplir l’une de ses missions dont l’assistance des enfants  orphelins, des veufs et vieillards en vue de leur montrer qu’ils ne sont jamais seuls dans cette vie et qu’ils ne sont pas abandonnés.

Pour elle, ce geste de générosité répond simplement à la parole de Dieu qui propose à chacun d’aimer son prochain.  «L’amour doit s’exprimer par le geste. Sinon, il ne sera que simple récitation sans effet. Ce que nous avons fait en ce jour est notre expression d’amour. Aussi, tout enfant doit se sentir protégé et soutenu  par les adultes. Mêmement pour les vieillards qui méritent l’attention des jeunes pour avoir une longue vie», a-t-elle laissé entendre.

A son tour, la Sœur Fortunat a encouragé l’initiative de cette Fondation qu’elle considère amie d’une si jeune fille qui pense aux autres alors qu’il y a des plus grands qui ne sont pas à même de le faire. «Que le Seigneur vous bénisse pour cet acte et qu’il vous redonne plus», a déclaré la religieuse.

Présidente et coordonnatrice  de la Fondation «Mercy», Annick Maboti  est licenciée en Sciences de l’information et de la communication, option Communication Sociale  de l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication -IFASIC-. En dehors de ses compétences professionnelles qui lui ont  permis de travailler au journal AfricaNews, aux entreprises de télécommunication Airtel et Delmec,  Maboti est parmi les jeunes entrepreneurs de la RDC. Elle fait de l’aide aux enfants, aux orphelins, aux vieillards, aux veufs et démunis, sa passion pour la vie. La Fondation «Mercy» est basée en Irlande et elle est arrivée en RDC depuis 2016.

Marie-parousie Immaculée Mak