octobre 18, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Le nouvel ouvrage du Révérend Jean-Jacques Kanyiki baptisé à l’UPN

Le nouvel ouvrage du Révérend Jean-Jacques Kanyiki, intitulé:” principes fondamentaux des gestions et administrations des Institutions scolaires et de formations” a été baptisé samedi 22 août 2021, dans la salle “K2” de l’Université pédagogique nationale -UPN-, en présence de plusieurs autorités académiques, dans la commune de Ngaliema.

Cet ouvrage de 263 pages dont le contenu insiste sur les précisions à prendre en compte dans la gestion des Institution d’éducation, est publié sous le Label du Centre de recherches et d’études pour le développement de l’éducation, -Éditions CREDE- de l’UPN.

Dans son mot de circonstance, le Révérend Kanyiki s’est intéressé beaucoup plus à faire le résumé de son ouvrage pour expliquer à l’assistance le message essentiel.

Selon lui, son livre résulte d’une étude intéressée et formulée du système éducatif RD-congolais en pleine restructuration et réforme continuelle.

Cette oeuvre littéraire se veut ainsi , un espace d’éclaircissement de certaines zones d’ombre et d’orientation des futures gestionnaires des établissements d’enseignement, ainsi que de réorientation des anciens cadres et gestionnaires en vue de rafraîchir leurs mémoires et les aider à éviter la routine.

À l’en croire, son livre est divisé en plusieurs parties dont la première est intitulé : ” généralités sur l’organisation et le fonctionnement du système éducatif national”, dans laquelle l’auteur trouve des réponses aux différentes questions autour de la gestion et l’organisation des espaces d’éducation nationale, entre autres, la procédure de création, d’organisation et de gestion d’un établissement d’enseignement.

Naissance de la “Képhographie”

Dans cet ouvrage, l’écrivain a apporté une innovation qui est la “Képhographie” , une nouvelle écriture phonético-graphique qui d’après l’auteur répond favorablement à tous les phonèmes des langues africaines et plus particulièrement aux langues bantoues.

Les travaux de la conception de sa grammaire est en cours, indique l’écrivain.

Dans ses analyses linguistiques et scientifiques, l’auteur note que les écritures importées de français et d’anglais ne facilitent pas la tâche aux enfants de les maîtriser.

C’est dans ce cadre qu’il préconisé urgemment, l’invention d’une nouvelle écriture qui ne va pas compliquer son apprentissage aux petits enfants, de garder les deux écritures importées des français et des anglais et de les réserver aux linguistes au niveau supérieur et universitaire.

Il a par ailleurs proposé, dans le même ouvrage, la création de l’Académie nationale des langues congolaises -ANALCO-, espace sûr de la promotion des langues congolaises et d’élévation du lingwala au rand de la deuxième langue officielle.

Aussi, il prône la création d’un nouveau poste d’inspecteur général adjoint chargé des ressources pédagogiques et de contrôle de conformité des manuels et matériels didactiques et la création d’un Conseil de l’ordre des enseignants du COngo -CONEC- pour sécuriser la fonction d’enseignants à tout niveau.

Dans la même production littéraire, l’auteur étale multiple proposition importantes de lutte contre la mauvaise gestion et organisation des Institutions d’éducation ainsi que de lutte contre la pauvreté.

En dehors de tous les autres travaux auxquels il a participé comme acteur du secteur éducatif, et d’autres études, Jean-Jacques Kanyiki est licencié en pédagogie appliquée option : sciences commerciales et administratives de l’UPN. Il est aussi doctorant en Sciences de gestion de l’UNIKIN.

Il est coordonnateur provincial des écoles publiques conventionnées, chef de division nationale des services pédagogiques, de planification et des statistiques, il est éditeur – coordonnateur national du Centre d’études et de recherches en pédagogie arts et culture -Éditions Miec-Cerpac-, président national de la Fédération nationale des écoles privées agréés du Congo -FENEPAC-….

Qui du CREDE
Le Centre de recherches et d’études pour le développement de l’éducation de l’UPN -CREDE- est un centre qui assure la promotion des recherches s’orientant vers le développement de l’éducation.

Existant au sein de l’université pédagogique nationale depuis plus de 7 ans, le CREDE est dirigé par le Professeur ordinaire, Dominique Ndandula Mukondo qui est secondé par le Professeur ordinaire, écrivain et poète, Prosper Gubarika wa Mudi Wamba Vanella.

Parousia Makanzu