27/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: Liloba na Nzambe, CONEICO et Mpeve ya Nlongo adhèrent à la Plateforme des Confessions religieuses

La Plateforme des Confessions religieuses de la République démocratique du Congo chapeautée par le Révérend Dodo Kamba, représentant de l’Eglise de Réveil du Congo -ERC-, s’élargit. Au total, trois nouvelles Confessions religieuses ont adhéré vendredi 27 mai 2022 à ce regroupement religieux à Kinshasa. Il s’agit de l’Eglise Liloba na Nzambe, de la Confession Religieuse Nationale des Eglises Indépendantes au Congo -CONEICO- et de la Confession Religieuse des Eglises Autochtones Traditionnelles Bangunza Mpeve ya Nlongo. Ces dernières se sont ainsi ajoutées aux neuf autres.       

C’est au siège national de la Plateforme sise l’avenue Uvira N°77 dans la commune de la Gombe que la cérémonie de la signature du Procès-Verbal a eu lieu devant les caméras. Tous les Chefs des Confessions religieuses, membres effectifs de la Plateforme, ont à tour de rôle signé ce Procès-Verbal d’adhésion des communautés religieuses Liloba na Nzambe, CONEICO et Mpeve ya Nlongo.

Dans son mot de circonstance, en sa qualité de Président de la Plateforme, Dodo Kamba a expliqué la procédure qui a débouché à l’adhésion de ces nouveaux membres.

«Pour accepter une nouvelle confession religieuse au sein de la Plateforme, il faut que cette dernière soit parrainée par une autre confession membre effectif de la Plateforme. Aussi, elle doit avoir passé 3 ans dans l’exercice, tout en assistant ce que nous faisons, jusqu’au jour de la confirmation de sa place. Et, nous vous informons que ces trois communautés détiennent des documents obtenus de manière officielle auprès du ministère de la Justice. Elles ont commencé à nous fréquenter il y a plus de 3 ans», a expliqué le patron de l’ERC.

Et de préciser: «Ce qui nous a permis de confirmer et de dire ouvertement que nous pensons qu’il est temps que les dignes fils du pays se mettent ensemble chacun dans son domaine pour pouvoir avancer notre Nation, cher et beau pays. Il est vrai que notre mission en tant qu’église, va au-delà de la Nation. Je pense qu’il est temps que nous puissions les présenter auprès des instances indiquées pour pouvoir leur donner tous leurs droits en tant que confessions religieuses, chose déjà reconnue de par les documents qu’elles détiennent».

René Kanzuku