04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Lubumbashi: l’appel de Tshisekedi à la cohésion sociale

Les rideaux sont tombés, samedi 30 avril 2022, sur la Conférence interprovinciale entre les forces vives des provinces de l’espace Kasaï et du grand Katanga. La cérémonie de clôture de ces assises ont été chapeautée par le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, à cette occasion, a lancé un appel retentissant et solennel à la cohésion sociale entre les communautés Kasaïennes et Katangaises.

Dans un langage aussi limpide que l’eau de la roche, le Président Tshisekedi a, selon une dépêche de ses services de communication, convié les autorités et les  populations de ces deux espaces à cultiver la cohésion sociale, la tolérance et le respect de la Loi. Il a martelé, dans son adresse, sur les valeurs de fraternité et de vivre ensemble à cultiver pour faire souffler le vent de quiétude et d’harmonie entre ces communautés appelées à cohabiter dans la solidarité au profit de la nation congolaise.

Pour le Président Tshisekedi, les assises de Lubumbashi ont été une belle opportunité en vue d’assurer le renforcement du dialogue et de la coopération interprovinciale, offrant ainsi plus d’opportunités à l’épanouissement de la jeunesse congolaise.

A cet effet, le Chef de l’Etat a suggéré aux deux Communautés de vivre dans l’humanisme et la tolérance, tout en attirant l’attention des leaders politiques et responsables religieux ainsi que les forces vives de la nation sur leur rôle pour la construction de l’unité du peuple congolais. “J’entends attirer l’attention des leaders politiques, des responsables religieux et autres forces vives de la nation sur le rôle leur dévolu dans la construction de cette unité souvent sapée par les ambitions des uns et des autres”, a souligné Félix Tshisekedi en présence des présidents des assemblées provinciales, des gouverneurs, ministres et chefs coutumiers des provinces du Grand Kasaï et Grand Katanga.

Puis: “Puisse nos langues devenir des véritables vecteurs d’unité et non d’installation des barrières hostiles. Nous sommes un peuple d’une seule et même nation, une nation qui continue de faire l’objet de menaces sur son intégrité et son patrimoine national, mais une nation que nous avons le devoir et la mission de protéger pour assurer un meilleur avenir aux générations futures. Préservons notre unité, notre solidarité et notre intégrité nationale”.

Cette Conférence interprovinciale a été lancée le vendredi 22 avril 2022 par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde avec la vocation de promouvoir la paix et le vivre ensemble entre les communautés Katangaises et Kasaïennes établies dans la région du Katanga.

Laurent Omba