18/07/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Nord-Kivu: l’UNICEF exige la libération inconditionnelle des enfants enlevés à Butembo

À travers  une déclaration écrite  rendue publique ce vendredi 27 janvier 2023, l’UNICEF demande la libération immédiate et inconditionnelle d’au moins 13 enfants qui auraient été enlevés cette semaine au cours d’une nuit de violence près de la ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo.

Les 11 garçons et les deux filles – âgés de 12 à 14 ans – auraient été enlevés lors d’une attaque armée dans la nuit du 22 janvier 2023 dans le village de Makungwe, à environ 26 km à l’Est de Butembo.

Au moins 24 personnes ont été tuées, dont une jeune fille de 13 ans et cinq femmes. L’UNICEF qui condamne cet enlèvement est préoccupé par le fait que les enfants enlevés solent traités de manière inhumaine et demande qu’ils soient immédiatement libérés.

Le principe selon lequel les enfants n’ont pas leur place dans les conflits armés et doivent être à l’abri de la violence et des enlèvements est inscrit dans le droit international tel que la Convention relative aux droits de l’enfant et constitue une violation grave des droits de l’enfant en situation de conflit armé.

Suite à cette attaque, plusieurs maisons ont été brulées et saccagées, obligeant des dizaines d’habitants de ce village à fuir vers Butembo. Au cours de ces violences, au moins sept enfants – âgés de 9 à 12 ans – ont été séparés de leurs parents.

L’UNICEF et ses partenaires prennent soin de ces enfants et s’efforcent de les réunir avec leurs familles le plus rapidement possible.

René Kanzuku