01/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

ONU: les représentants de la RDC et du Rwanda au Conseil de Sécurité se contredisent

Le Conseil de sécurité des Nations unies a tenu mercredi 26 octobre 2022 à New York, une réunion consacrée à la situation sécuritaire et humanitaire qui prévaut dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Au cours de cette réunion,  le représentant permanent de la RD-Congo au Conseil de sécurité, Georges Nzongola Ntalaja, a fustigé l’occupation de Bunagana par le Rwanda sous couvert de rébellion du M23, depuis plus de quatre mois. Il a aussi rejeté les allégations du Rwanda, qui accuse la RD-Congo de collaborer avec les FDLR.

Dans ses recommandations, Georges Nzongola Ntalaja a demandé au Conseil de sécurité d’exiger un retrait sans conditions des troupes rwandaises et du M23 de Bunagana et d’autres partie du territoire de Rutshuru. Aussi, de condamner fermement le Rwanda par une résolution.

Il a appelé le Conseil à s’assurer que chaque pays des Grands lacs règle ses différends avec ses propres rebelles.

Intervenant quelques minutes avant, le représentant du Rwanda au Conseil de sécurité a, à son tour, fustigé la présence des rebelles des FDLR dans l’Est de la RD-Congo, « qui menacent la paix et la sécurité de la région ».

Parmi ses multiples interrogations, il s’est demandé notamment “pourquoi le Conseil de sécurité ne condamne pas les Etats qui collaborent avec les FDLR, qui constituent une menace pour le Rwanda”.

René Kanzuku