août 4, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Plusieurs entreprises belges prêtes à investir en RDC

Plusieurs entreprises belges envisagent d’investir dans divers domaines en République démocratique du Congo. C’est ce qu’à affirmé mardi 8 juin 2021, le conseiller économique de l’Ambassade de la Belgique en RDC, Jérôme Roux, à l’issue de son entretien avec le président du Sénat, Modeste Bahati.

Au cours de cette audience, Jérôme a sollicité d’échanger avec les sénateurs pour leur présenter les opportunités qu’offrent les entreprises belges notamment dans les domaines de l’agriculture et de l’énergie. 

« Nous avons convenu de revenir à la rentrée parlementaire de septembre et montrer aux sénateurs l’offre belge dans l’agriculture et l’énergie, la transformation agro-alimentaire, l’amélioration des fruits et légumes, la valorisation énergétique du gaz méthane dans le lac Kivu, les mines », a détaillé M. Roux. 

Selon lui, tout le pays est représenté à travers les sénateurs et les députés nationaux. 

« L’idée est de toucher tout le Congo, pas seulement Kinshasa et Lubumbashi. Le Sénat représente l’intérieur du pays et derrière chaque sénateur, il y a une province du pays qui est représentée », a fait savoir Jérôme Roux. 

La diversification de l’économie congolaise reste l’une des préoccupations majeures du Chef de l’État Félix Tshisekedi. 

Recherche et formation agricoles 

Modeste Bahati, président du Sénat a aussi échangé avec le directeur de l’Institut international de l’agriculture tropicale, Nteranya Sanginga, un Congolais qui compte mettre sur pied un centre de recherche et de formation dans le domaine agricole dans la province du Sud-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo. 

Ce projet, qui a une vocation régionale, sera financé notamment par les partenaires extérieurs. 

« C’est pour développer la recherche agricole en RDC. Le futur de tous nos pays, sera l’agriculture. Vous ne pouvez pas développer l’agriculture moderne sans la recherche », a fait savoir Nteranya Saninga. 

Rachel Ngoy