29/09/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Présidence-CENI: Delion Kimbulungu la voie du consensus

Une fois de plus, les Confessions religieuses se retrouve devant une impasse. Après Malonda, Kadima divise. Voilà qui donne encore raison à l’ONG la Nouvelle Génération d’Accompagnement et de Soutien aux Actions du Chef de l’Etat (NGASA)

Cette organisation de la Société civile avait proposé -et propose encore- la voie pour le consensus tant recherché par les Chefs de Confessions. Il s’agit de la candidature de Delion Kimbulungu déposée à la Communauté islamique au Congo.
Expert électoral, Délion KIMBULUNGU a été Conseiller Principal du Président de la CENI en Charge de la Communication, Sensibilisation, Formation et Relations Publiques. A ce titre, il s’est occupé notamment du suivi de gestion et de coordination des activités de communication institutionnelle de la CENI.
Coordination des actions stratégiques de l’institution pour le compte du Président et organisait également les relations avec les Parties prenantes au processus électoral dont les partis politiques (Comité de Liaison et Réunion de Haut niveau CENI-MAJORITE-OPPOSITION) ; Société Civile (EDUCIEL) ; Genre et Elections ; Médias et Elections (CENI-MIN MEDIA – CSAC-UNPC); organisations de défense des Droits de l’homme (CNDH) ; Cours et Tribunaux ; Autorités Traditionnelles et Coutumières ; Interinstitutionnelle (Président de la République – Premier Ministre – Présidents des 2 Chambres du Parlement) ; Comité de Partenariat des Elections (CENI-Ambassadeurs-Ministres sectoriels – ONGs Internationales) ; Sécurité électorale (CENI-PNC-FARDC-MONUSCO-UE) ; Jeunes et Personnes vulnérables (PVH, Albinos, Autochtones etc) ; Diaspora et Elections.
En plus, Kimbulungu a été point focal du Président de la CENI auprès des structures stratégiques d’appui aux élections (Réseau d’Etudes Electorales Appliquées REA, Commission Education Civique et Observation Electorales EDUCIEL et Commission d’Intégrité et Médiation Electorales CIME).
Voilà qui fait que cet expert a, pendant des années, su bâtir une réputation, la confiances et des liens avec différentes parties au processus.

Dans une correspondance adressée mardi 27 juillet 2021 à Monseigneur Marcel Utembi pour le compte de la plateforme des confessions religieuses, président de la CENCO, la Nouvelle Génération d’accompagnement et de soutien aux actions du Chef de l’Etat (NGASA) s’étonne de constater que les confessions religieuses ont tendance à étouffer notamment son dossier de candidature pourtant susceptibles de sceller le consensus au profit de celles qui dérangent les sensibilités sociopolitiques nationales.

Pour dissiper toutes les suspicions autour du choix du président de la CENI, la NGASA prie les chefs des confessions religieuses de confirmer Monsieur Délion KIMBULUNGU MUTANGALA, en raison de son apolitisme avéré, son expérience et son expertise en matière électorale ainsi que ses grandes qualités humaines.

LR