octobre 18, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Présidence de la CENI: Danny Singoma joue le sapeur-pompier

Depuis quelques jours, la République démocratique du Congo évolue au rythme du dossier de la désignation du nouveau président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI- par les confessions religieuses. Ce dossier qui porte en lui les germes de l’avenir de tout un peuple, a réussi à mettre les 8 confessions religieuses désignatrices à couteaux tirés, 6 contre 2.

Le pays vit une vraie guerre d’esprit entre le tandem CENCO-ECC et le bloc de 6 autres confessions religieuses. Dans le souci de trouver un terrain d’entente entre ces 8 confessions religieuses afin d’évoluer dans le processus, le Coordonnateur du Cadre de concertation nationale de la Société civile, Danny Singoma est à la tête d’une mission des bons offices qui a été reçue par les 6 confessions religieuses ce mercredi 11 août 2021 au siège de la Commission d’intégrité et médiation électorales -CIME-, dans la commune de Ngaliema.

À en croire Singoma, cette mission est composée de 6 autres personnalités de la Société civile dont Marie Madeleine Kalala, Me Carlos Mupili, Me Emmanuel Kabengele, Richie Lontulungu, Evelyne Mbata et Me Patrick Ntambwe.
“La rencontre avec les 6 confessions religieuses membres de la CIME s’est déroulée dans un climat convivial. Toutes les 6 confessions étaient représentées par leurs sommités. La Délégation poursuit sa mission et va également rencontrer les autres parties dont la CENCO, l’ÉCCE et le Parlement”, a confié Danny Singoma à Le Regard.

René Kanzuku