octobre 18, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Nord-Kivu/Covid-19: la FEC impose le dépistage à tous ses membres de Butembo-Lubero

Le siège national de la FEC, à Kinshasa/ Photo Radio Okapi.

Le comité de la Fédération des entreprises du Congo -FEC- à Butembo-Lubero, dans la province du Nord-Kivu, exige un dépistage obligatoire de la COVID-19 aux opérateurs économiques et leurs familles.

La décision a été prise à l’issue d’une rencontre organisée mercredi 11 août à cet effet. D’après Polycarpe Ndivito, président de cette structure, cette décision est motivée par l’augmentation des cas de décès des opérateurs ou de leurs proches ces deux dernières semaines.

« Hier par exemple, j’étais dans quatre familles. Aujourd’hui, je vais entrer dans trois familles. En deux semaines, nous sommes à une fréquence d’une moyenne d’au moins un opérateur économique décédé par jour. Ce qui fait un taux de mortalité très élevé », a affirmé Polycarpe Ndivito.

Selon lui, les membres du comité de la Fédération des entreprises du Congo sont « très dépassés. »

« Il y a des cas des maladies, il y a des amis qui sont à l’hôpital. Il y en a qu’on a évacué à Goma. Ils vont mourir à Goma (…) Des corps qui viennent de Goma », a révélé Polycarpe Ndivito.

Comme le vaccin n’est pas encore disponible sur place, poursuit-il, “en mode urgence on doit faire des dépistages. »

« Au moins toutes les deux semaines, il faut que tous les opérateurs économiques de mon groupement Butembo-Lubero et même du grand Nord – donc jusqu’à Beni-fasse le dépistage. C’est obligatoire », a recommandé M ; Ndivito.

Il appelle alors tous les membres de la FEC à amener leurs familles dans les centres hospitaliers pour un dépistage gratuit.

« Le virus, si on le découvre à temps et qu’on l’attaque à temps, on peut s’en sortir. Ça c’est une obligation ! Que la presse m’aide à vulgariser ce message-là », a souhaité Polycarpe Ndivito.

SBM