01/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Procès Chebeya: la Cour militaire dit non à la comparution de Kabila

Lors de ses dépositions et audiences dans le procès de l’assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, Paul Mwilambwe, l’un des témoins clés dans l’affaire a chargé plusieurs personnalités dont l’ex-Président de la République Joseph Kabila, le général John Numbi, le général Joseph Mponde, ancien auditeur supérieur militaire et le bourgmestre de la commune de Limete. Ce qui a poussé la partie civile à introduire une requête demandant la comparution de Joseph Kabila.

Dans son arrêt rendu public au cours de l’audience de ce mercredi 19 janvier 2022 à la prison militaire de Ndolo, la Haute Cour militaire a rejeté cette requête de la partie civile.

Selon la Cour, la demande de la partie civile vise malencontreusement une mesure d’instruction complémentaire.

“L’audience du 12 janvier était réservée aux plaidoiries des parties et au cours de celles-ci, une des parties civiles a plaidé. Et pour se conformer à l’article 64 du code de procédure pénale qui fixe l’ordre dans lequel la procédure l’audience publique est tenue, le président, usant de son pouvoir discrétionnaire estime ne pas faire droit à cette demande”, précise la Cour dans son arrêt.

Cette décision est une déception pour l’ONG la Voix des Sans Voix -VSV- et plusieurs autres ONG ainsi que des mouvements citoyens qui soutenaient la comparution de Joseph Kabila en tant que renseignant dans cette affaire.

René Kanzuku