13/07/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: 16 Milliards de budget pour 2024, optimisme ou déni de la réalité !

Le Projet de Loi des Finances 2024 a été adopté par le Conseil des ministres du vendredi 25 aout 2023. Il s’élève à 40.464 milliards de FC. Un accroissement de 24,7% par rapport au Budget de l’exercice 2023, chiffré à 32.457 milliards de FC.

Les recettes totales à mobiliser seront donc d’USD 16,185 milliards. Selon l’Observation des dépenses publique -ODEP-, c’est une reconduction de la loi des finances 2023 dont les recettes peinent à être mobilisées.

Le hic!

A en croire l’ODEP, le gouvernement omet de préciser la part de la mobilisation des recettes nationales et celle espérée «sans aucune certitude de la communauté dite internationale».

Et cet ONG d’ironiser: «Quand il s’agit d’impressionner l’opinion nationale, on affiche USD 16 milliards et quand on éprouve des difficultés à mobiliser on met en avant les attentes non réalisées de la Communauté internationale».

Avec une faible mobilisation, l’on estime que l’on devrait réduire le train de vie des institutions. Et pourtant, c’est tout le contraire qui se constate.

«les secteurs pro-pauvres qui sont dépouillés et qui demeurent éternellement les parents pauvres des prévisions et de l’exécution des lois des finances successives de la République», argue l’ODEP.

Depuis 2014, la Société civile décrie, entre autres faiblesses de gouvernance budgétaire en République démocratique du Congo, des dépenses irrationnelles, le non-respect de la procédure d’encaissement et de décaissement des fonds.

Elle décrie également le dépassement des allocations budgétaires des institutions et ministères de souveraineté, au détriment des ministères à caractère social et économique, et le déficit de suivi et de contrôle par le Parlement, l’Inspection Générale des Finances et la Cour des Comptes, dans l’exécution du budget.

Matshi Darnell