22/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: Ancien patron de l’ANR sous Kabila, Kalev totalement blanchi, désormais libre de ses mouvements

COMMUNIQUE DE PRESSE

Nous, Avocats-Conseils de Monsieur KALEV MUTOND, Administrateur Général honoraire de l’Agence Nationale de Renseignements, ANR- en sigle, informons l’opinion tant nationale qu’internationale de ce qui suit:

1. En 2021, il avait été constaté un déferlement et une avalanche de plaintes contre notre Client, déposées à la même période, en janvier, février et mars 2021, au même Office, le Parquet General près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe;

2. Curieusement, AUCUN des quatorze (14) plaignants répertoriés, n’avait porté plainte ni contre l’ANR, Service de l’Etat dont notre Client était Administrateur Général, ni contre l’Etat Congolais, ni encore moins contre aucun autre des Services d’Ordre, de Défense et de Sécurité de la RDC, pourtant cités par les plaignants eux-mêmes, dans leurs propres plaintes, comme les ayant arrêtés en 2008, en 2009, en 2012, en 2014 et en 2015;

3. Les plaignants, bien identifiés, tenaient coûte que coûte, à diaboliser notre Client, en lui collant des griefs haineux, imaginaires et inventés de toutes pièces, renvoyant à l’exercice de ses fonctions, lorsqu’il était à la tête de la Sûreté Nationale de l’Etat congolais de 2011 à 2019, en le présentant, injustement et sans AUCUNE PREUVE, comme ayant été un tortionnaire et un assassin, dans l’exercice de ses fonctions;

4. Ne se reprochant RIEN, en âme et conscience, et souhaitant que les allégations, outrancièrement médiatisées, à grands renforts des réseaux sociaux, mises indûment à sa charge, individuellement et personnellement, et en vue d’éviter que ces fausses accusations ne prospèrent injustement dans l’opinion publique ;

5. Tenant à prouver sa disponibilité permanente à collaborer étroitement avec la Justice de son Pays, dans le respect de la Constitution et des Lois de la République, relatives notamment, à la nécessaire manifestation de la vérité et aux garanties judicaires fondamentales;

6. Soucieux de laver son honneur et de protéger sa dignité de Haut Fonctionnaire de l’Etat et de Père de famille, et même l’honneur de l’ANR, Service de l’Etat dont il a été numéro un (1), ainsi que l’honneur de tous les autres Services d’Ordre, de Défense et de Sécurité de la RDC, sur lesquels l’opprobre était gratuitement jeté ;

7. Notre Client, Monsieur KALEV MUTOND, avait décidé de se présenter personnellement au Parquet Général près la Cour d’Appel Kinshasa/Gombe pour y être auditionné autour des fausses allégations mises à sa charge;

8. Ainsi, du 4 octobre au 13 décembre 2022, Monsieur KALEV MUTOND, notre Client, avait été auditionné à quatorze (14) reprises, et confronté huit (8) fois à certains plaignants;

9. Au terme de ces quatorze auditions au Parquet et huit confrontations de notre Client aux plaignants, nous avions relevé et démontré, dans un MEMOIRE de la Défense déposé à l’Office du Procureur Général, le 24 janvier 2023, le non fondement des poursuites pénales engagées contre l’Administrateur Général honoraire de l’ANR, Monsieur KALEV MUTONDO. Il est apparu clairement qu’aucune des accusations lui imputées n’a été étayée du moindre élément de PREUVE;

10. En effet, dans la conclusion finale de notre Mémoire de Défense, nous avions relevé pour tous les cas, non seulement l’absence d’éléments constitutifs des infractions gratuitement mises à charge de notre Client, mais aussi leur caractère haineux, malveillant, diffamatoire, calomnieux, téméraire et vexatoire, et même fantaisiste et farfelu, et dont la plupart comportent des allégations frappées de prescription, moyen d’ordre public, à soulever même d’office par le Parquet Général;

11. Après cette instruction minutieuse, intelligente et, exploitation du Mémoire de la Défense, le Procureur Général, a décidé, le 1 juillet 2023, de classer sans suite les plaintes pour diverses raisons notamment, double emploi, défaut d’intérêt, absence de preuves et faits non établis;

12. Le même Procureur Général a également, pour des raisons purement administratives, signé, en date du 10 août 2023, un Avis de cessation des Recherches  3811/RMP.2475/PG.023/a/KP/ALLU/KAD/KNZ/2023, annulant, de ce fait, l’Avis des Recherches n 1272/RMP.2475/PG.023/ a/KP/ALLU/KAD/KNZ/2021, lancé le 11 mars 2021, les raisons l’ayant justifié ne subsistant plus;

13. De tout ce qui précède, il en résulte qu’à ce jour, Monsieur KALEV MUTOND, notre Client, a le droit de circuler librement, de sortir du Territoire national et d’y revenir, conformément à l’article 30 de la Constitution.

Fait à Kinshasa, le 12 août 2023

Pour le Collectif d’Avocats-Conseils

Me Clément Tshitembo Muleng

Avocat

Me Ricky Fingu Nzau

Avocat