29/09/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: La guerre des déclarations se poursuit entre la CENCO et la présidence

La guerre des déclarations à laquelle se livrent la Conférence Épiscopale Nationale du Congo -CENCO- et la Présidence de la République ne cesse de s’empirer, en témoignent les récentes déclarations du secrétaire général de la CENCO, Donatien Nshole.

En effet, malgré la réplique de la direction de communication de la présidence de la République sur les recommandations des évêques catholiques dont l’organisation des élections dans le délai constitutionnel, la CENCO ne lâche rien et a de nouveau insisté sur le fait d’avertir les autorités.

«Les évêques ne vont pas changer de point de vue pour quelque chose de fondamentale parce qu’une personne a réagi», rétorque le secrétaire général de la CENCO ce mercredi 3 mars 2021.

Et de poursuivre, «Le peuple congolais sera pris au sérieux quand ceux qui sont au pouvoir comprendront que pour accéder au pouvoir, il faut la volonté du peuple et pour y rester, il faut plaire à la population».

En même temps, ce dernier a fait recours à l’histoire pour rappeler qu’à l’époque, son organisation avait demandé aux acteurs politiques de respecter la Constitution par rapport au nombre des mandats.

«La CENCO avait rappelé le délai constitutionnel et tout le monde avait applaudi. La CENCO restera constante et ne va pas chercher à plaire à qui que ce soit, mais à la population», a-t-il conclu.

Rhudy Mialoundama