octobre 18, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: les Forces d’opérations spéciales américaines à Kinshasa

Une équipe des Forces d’opérations spéciales américaines est arrivée dans la soirée du vendredi 13 août 2021 à Kinshasa.

Elle vient en appui à l’équipe RD-congolaise de lutte contre le terrorisme et aux gardiens de parc de l’Institut congolais pour la conservation de la nature -ICCN.

«  À la demande du gouvernement de la République démocratique du Congo, une équipe des Forces d’opérations spéciales américaines visitera la République démocratique du Congo pendant plusieurs semaines. Cette visite, qui s’effectuera dans le cadre du Partenariat privilégié pour la paix, la prospérité et la préservation de l’environnement (PP4PP+P) conclu par les Etats-Unis et la RDC, appuie la détermination expresse du président Tshisekedi de restaurer la paix et la sécurité dans l’est de la RDC et de lutter contre DAECH-RDC (aussi connu sous le nom de Forces démocratiques alliées – ADF) dans la cadre de la Coalition mondiale pour vaincre DAECH », précise un communiqué de l’Ambassade des Etats-Unis en RD-Congo.

Le but de leur visite est de collaborer avec le ministère de la Défense et les Forces armées de la République démocratique du Congo -FARDC- pour réaliser une évaluation de la future équipe congolaise de lutte contre le terrorisme dont l’objectif sera de se focaliser sur DAECH-RDC dans l’est du Congo.

« L’évaluation de l’équipe des Forces d’opérations spéciales informera les principaux responsables congolais de la Défense alors qu’ils cherchent à mettre sur pied une Équipe efficace qui lutte contre le terrorisme et promeut la paix et la stabilité en faveur du peuple congolais », lit-on dans le même communiqué.

En outre, ajoute le document, l’équipe des Forces spéciales réalisera aussi une évaluation des gardiens de parc de l’ICCN en appui à la conservation de la nature dans les parcs nationaux de la Garamba et de Virunga et fournira des données pour améliorer l’efficacité de leurs efforts visant à contrer le trafic des espèces sauvages et les autres activités illégales entreprises dans les parcs.

René Kanzuku