20/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: mobilisateur du MLC, Jeanpy Zanza trahit Jean-Pierre Bemba

Après plus de 20 ans passé au sein du Mouvement de libération du Congo -MLC-, l’ancien mobilisateur des jeunes, Zanza Jeanpy tourne le dos à son ancien président du parti Jean-Pierre Bemba Gombo, l’actuel allié du Président Félix-Antoine Tshisekedi et vice- premier ministre de la Défense nationale.
C’était au cours d’une émission diffusée sur les médias dont les extraits ont fait écho sur la toile ce week-end que cet ancien membre du MLC a exprimé son ras-le-bol à l’endroit de son ex-patron du MLC qui qualifie ce dernier d’avoir marché sur ses principes et à avoir trahi le pays en acceptant de collaborer avec Monsieur Felix Antoine Tshisekedi qui est «un président non élu ».
Tout a commencé avec une lettre ouverte adressée à son ancien président du parti lorsque ce dernier a accepté de prendre le poste de Vice-premier ministre de la Défense nationale, cela après avoir donné des béquilles à l’actuel Chef de l’État congolais lors de la création de l’Union sacrée de la Nation.

À en croire ce congolais résident au Canada, sa révolte a commencé au sein d’un groupe whatsapp où les membres et administrateurs l’empêchaient de dénoncer ce qui se passe au pays tout en l’interdisant d’émettre son avis concernant la position de leur leader, qui pour lui n’a accepté ce poste que pour se refaire une santé financière, cela après avoir passé une dizaine d’années en prison à la CPI.

Il condamne à travers cette émission, les menaces de mort à son endroit et à l’endroit de sa famille dans son pays d’origine.

À travers cette émission, cet ancien lieutenant de Bemba a rappelé que la nomination d’une femme au poste de premier ministre de la RD-Congo ne changera absolument rien, car celle-ci fut ministre du plan et son bilan reste catastrophique pour tout le gouvernement et même celui du premier citoyen de la ville de la République démocratique du Congo.

Il met en garde tous les ennemis de la République en leur rappelant que chacun paiera le prix de ce qu’il fait pour détruire la nation congolaise. Notre rédaction a tenté de joindre le secrétariat général du parti cher à Jean Pierre Bemba, sans succès.

Rappelons par ailleurs que c’est depuis mars 2023 que Jean Pierre Bemba, vice-premier ministre et ministre de la Défense a fait son entrée dans le gouvernement Sama Lukonde 2. il y est encore jusqu’à ce jour, car la nouvelle première ministre de la RDC, Judith Tuluka n’a jusqu’à ce jour formé son gouvernement.

Myrthe Ekuba