26/02/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: pourtant non handicapé, Eliezer Ntambwe convoite le ministère des Personnes vivant avec handicap et veut la tête de la ministre Irène Essambo

Entre Irène Essambo, ministre déléguée en charge des Personnes vivant avec handicap -PVH- et Éliezer Ntambwe, député national, c’est la guerre. En quête d’un fauteuil ministériel dans le prochain gouvernement, le député Ntambwe ciblerait celui des PVH. Pour maximiser les chances de réussir son coup, ce dernier aurait recruté à sa solde quelques personnes vivant avec handicap, à qui il a assigné la mission de monter une campagne de dénigrement et de diabolisation, dans le but de ternir l’image d’Irène Essambo, actuelle ministre en charge de ce portefeuille.

Les politiciens congolais sont prêts à sacrifier l’honneur et la dignité des autres sur l’autel de leurs intérêts mesquins et égoïstes. Selon des sources bien introduites, Éliézer Ntambwe serait déterminé à obtenir à tout prix un portefeuille dans le prochain Gouvernement, notamment celui sur lequel est assise encore jusqu’à présent Irène Essambo, représentante de toutes les personnes vivant avec handicap en RDC.

Signalons que depuis son avènement à la tête de ce ministère, du reste, créé grâce à son expertise assortie d’un plaidoyer en faveur des personnes vivant avec handicap, Irène Essambo compte des réalisations inscrites à son actif. Ces réalisations reconnues par le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, et citées par ce dernier comme des acquis à consolider durant ce nouveau mandat du Président réélu.

Parmi ces réalisations, figurent, entre autres, l’inclusion sociale des handicapés longtemps marginalisés ; la Loi organique pour la promotion et la protection des droits des handicapés en RDC ; la lutte contre la discrimination et les inégalités sociales ; et la dotation d’une administration pour la prise en charge des handicapés, dont 60% doit être constituée des personnes vivant avec handicap.

Juriste chevronnée, Irène Essambo a, durant plus d’une vingtaine d’années, mené des plaidoyers tant sur le plan national qu’international, à travers le Centre d’études sur les handicaps, Justice et Résolution 1325, dont elle est coordonnateur national, pour défendre les droits des personnes vivant avec handicap.

Mazemba Mbaka