28/09/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Réforme de l’Aménagement du Territoire: les acteurs impliqués font bloc autour du ministre Guy Loando

Les différents acteurs impliqués dans le processus de la réforme de l’Aménagement du Territoire veulent à tout prix parler tous un même langage pour l’avancement de ce programme qui vise à doter le pays des outils et instruments de planification spatiale.

C’est dans cette optique qu’il s’est tenu le vendredi 21 mai dans la salle Garamba de l’Immeuble Paul Panda Farnana, l’atelier d’échange d’information sur l’évolution de la réforme d’Aménagement du Territoire et les perspectives d’un plaidoyer constructif dans le cadre de cette réforme.

Organisé par le Centre des technologies innovatrices et le développement durable -CTIDD- en collaboration avec le groupe de travail climat REDD rénové -GTCRR- grâce à l’appui de RRI, cet atelier ouvert par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du Territoire, Guy Loando Mboyo, a eu pour objectif de fournir des informations aux parties prenantes sur l’évolution de la Réforme l’Aménagement du Territoire tout en faisant un état des lieux sur la prise en compte des recommandations de la société civile dans les différents documents et outils déjà produits dans le cadre de cette réforme.

Au terme de cette réflexion, trois importantes recommandations ont été formulées par les organisations de la société civile à savoir la prise en compte de leur cahier de charge sur le processus de la Réforme de l’Aménagement du Territoire ; l’intégration de leurs observations et recommandations dans la nouvelle version de la proposition de la loi au Parlement et l’organisation des séances de travail d’analyse et d’intégration de leurs contributions dans la version de la proposition de la loi transmise au Parlement.

Il était donc question de présenter l’évolution du processus, de présenter la nouvelle version de la Proposition de la loi, de présenter le cahier de charge sur la réforme d’Aménagement du Territoire et la fiche d’observation des OSC sur la nouvelle version de la proposition de loi et proposer les recommandations pouvant faciliter le prochain plaidoyer.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du Territoire, Guy Loando qui a ouvert cet atelier a fait savoir que sur les quatre outils attendus de la réforme, le Ministère avec l’accompagnent de ses partenaires techniques et financiers ainsi que la société civile a produit deux importants outils à savoir la Politique Nationale d’Aménagement du territoire -PNAT-, l’avant projet de loi sur l’Aménagement du Territoire.

Concernant les autres outils restants notamment le schéma national d’Aménagement du territoire et les guides méthodologiques, le patron de l’Aménagement du territoire a indiqué qu’une évaluation de la première phase du processus est en cours, à l’issue de laquelle la deuxième tranche des fonds prévus par cette reforme pourra être débloquée afin de poursuivre et parachever ce processus.

Me Guy Loando a rassuré la société civile quant à la prise en compte dans la politique et l’avant projet de loi sur l’aménagement du territoire de la sécurisation des droits des peules autochtones et celle des communautés locales. Cette question a-t-il laissé entendre, est une obligation constitutionnelle.

Le Regard