20/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Retrait de la MONUSCO: le contingent chinois offre des équipements et de biens d’une valeur de 7 millions de dollars à la RDC

Le contingent de la République populaire de Chine auprès de la Mission de stabilisation de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo -MONUSCO- a transféré la propriété d’actifs d’une valeur de 7,3 millions de dollars au gouvernement congolais.

Une cérémonie marquant le transfert de ces actifs a eu lieu ce lundi 29 avril 2024 au camp du contingent chinois à la périphérie de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu. Ce transfert a eu lieu dans le contexte du désengagement de la MONUSCO du Sud-Kivu, initié en janvier 2024.

Depuis 2003, la compagnie du génie du contingent chinois a soutenu le renforcement des infrastructures routières de la province. Le don de ce jour de 46 767 outils et machines d’ingénierie, comprenant des bulldozers, des chariots élévateurs et des camions à benne, vise à aider les autorités à répondre à leurs besoins en matière de construction et de développement.

En outre, l’hôpital géré par le contingent chinois à Bukavu a offert 43 043 équipements médicaux, dont une ambulance, d’autres véhicules et divers matériels et instruments médicaux aux autorités congolaises. La valeur totale de ces dons s’élève à 7 359 922 dollars aaméricains. De son côté,  le gouvernement de la RDC a promis d’utiliser ces biens pour la consolidation de la paix et le développement social.

La cheffe de la MONUSCO, Mme Bintou Keita, s’est félicitée de cette initiative et a salué la générosité des autorités chinoises. “Au fil des ans, nous avons constaté l’importance cruciale des infrastructures dans le maintien et la consolidation de la paix et de la sécurité. Ce transfert d’actifs démontre l’engagement de la République populaire de Chine à soutenir les efforts de consolidation de la paix et de développement en RDC. Je réitère ma gratitude aux casques bleus chinois pour leur dévouement et leur professionnalisme au cours des deux décennies de leur déploiement au Sud-Kivu”, a-t-elle déclaré.

Ce transfert d’actifs intervient deux semaines après que la MONUSCO et les autorités de la RDC aient rendu hommage aux Casques bleus chinois lors d’une cérémonie très médiatisée.

Depuis son déploiement au Sud-Kivu, il y a plus de 20 ans, le contingent chinois a mis en œuvre une série d’importants projets d’ingénierie qui ont contribué à améliorer l’accès et la mobilité dans la province. Il s’agit notamment de l’achèvement de plus de 580 projets d’ingénierie, de la réparation de 1 800 kilomètres de routes (au fil des ans, certains tronçons de route ont parfois eu besoin d’être entretenus), de la remise en état de plus de 80 ponts et de la construction de 20 héliports.

 René Kanzuku