17/07/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Sud-Kivu: obsèques de Mwami Nsimbi Charles à Mboko, le député Albert Labani exige la poursuite des auteurs de sa mort

Décédé dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 juin 2024, l’enterrement du Mwami Nsimbi Charles est intervenu lundi 01 juillet 2024 à Mboko, territoire de Fizi, après les hommages de la nation.

Des acteurs de la societé civiles, les autorités traditionnelles, les politiques ainsi que la population ont condamné à l’unanimité cet assassinat de Mwami Nsimbi.

Revenant sur les circonstances de sa mort, le chef de secteur de Tanganyika a fermement condamné l’assassinat de Mwami Nsimbi et ordonné la levée immédiate de toutes les barrières de son entité et et l’indemnisation des victimes de cet assassinat.

L’ancien ministre de l’intérieur du Sud-Kivu et porte-parole de circonstance des députés provinciaux élus du territoire de Fizi, le député Albert Labani Msambya a d’abord remercié la population pour son élection et demandé aux instances judiciaires et à la 33ème région militaire de diligenter les enquêtes jusqu’au bout et que les coupables soient punis.

Par ailleurs, il a insisté sur l’encadrement de Wazalendo qui sont des valeureux patriotes et la collaboration entre autorités et civiles pour lutter contre l’insécurité en territoire de Fizi.

“C’est inconcevable que le Mwami soit assassiné par ceux qui sont censés protéger la population. Nous demandons à la justice d’organiser une chambre foraine à Mboko et que les auteurs soient jugés et condamnés afin d’apaiser la population”, a déclaré Albert Labani.

Le Mwami Nsimbi Sadi Charles, chef de groupement Babungwe Nord dans le secteur de Tanganyika, territoire de Fizi au Sud-Kivu, était notamment connu pour son implication dans les réformes du secteur sécuritaire en RDC. Membre de plusieurs mouvements associatifs, ce chef coutumier était connu pour son dynamisme et sa proximité avec sa communauté.

Anicet Cito
+243 999015678