29/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Sud-Kivu: ambassadrice du Canada en RDC, Maryse Guilbeault visite le site de l’INERA dans le cadre du projet “Beans for woman”

En compagnie du ministre provincial de l’agriculture, pêche, élevage et développement rural et madame le comississaire générale du genre, famille, affaires sociales et relations avec les partenaires, respectivement Jean-Bosco Ruteye Kitambala et Furaha Byabuze, l’ambassadrice du Canada en RDC, Maryse Guilbeault a d’abord visité ce mercredi 17 avril 2024, le site de l’Institut national d’études et recherche agronomique-INERA-MULUNGU.

Cet institut national d’études et recherche agronomique est un partenaire clé du projet “Beans for Woman” pour l’analyse des semences spécifiques des haricots. Les responsables de ce centre de recherche ont présenté à madame Maryse Guilbeault la fonctionnalité de cette institution de l’État congolais et l’expertise qu’elle apporte dans le cadre de ce projet qui, du reste profite aux agricultrices et agriculteurs du milieu.

Le responsable de RICOLTO, l’ONG internationale partenaire de CIAT pour la mise à l’échelle de ce projet, a pour la circonstance présenté séance tenante, leur champ d’action et/ou l’exécution de ce projet est déjà effective.

Mme Maryse a parcouru différentes tables ou l’on a exposé des variétés de semences des haricots et a profité de cette occasion pour visiter le laboratoire moderne, financé par la banque mondiale à travers le Canada.

Toute la délégation a visité également les champs de multiplication des semences, avant de se diriger à Katana, toujours dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu où madame Maryse a échangé avec les femmes agricultrices qui vont bénéficier de l’autonomisation grâce à ce projet, entre autres les femmes de RICOLTO, SARCAF et le centre Kitumaini. Elle sest réjouie de la façon dont ce projet est exécuté tout en encourageant toutes ces femmes qui se battent sur terrain.

Jean-Bosco Ruteye, a, au nom du Gouverneur intérimaire, Marc Malago Kashekere, félicité madame Maryse pour son implication personnelle et la lutte qu’elle a menée pour que ce projet aboutisse.

Anicet Cito