28/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

UNIKIN: les étudiants en colère contre la hausse de frais d’un labo non opérationnel

Mercredi 31 août 2022, un communiqué officiel signé par le doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, le professeur Pamphile Mabiala Mantuba, fait état de la hausse du prix de frais de laboratoire. Ces frais passent de 25$ à 30$.

Cette hausse a aussitôt soulevé la violence des étudiants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Kinshasa -UNIKIN-.

L’Université de Kinshasa fait payer chaque année les frais de laboratoire aux étudiants. Ces frais consistent à couvrir les dépenses pour des séances pratiques dans les laboratoires de chaque filière. Ces frais, selon les manifestants, “n’usent pas vraiment de sa nécessité par rapport aux explications de certains étudiants de l’Université”.

«Nous payons 25$ chaque année sans vraiment savoir à quoi cela sert. Nous savons juste que ça s’appelle « frais de labo », mais la plupart d’entre nous ne fait aucun labo. Aucune séance pratique. Ceux du département de SIC (Science de l’Information et de la Communication) ne font aucun labo dans la radio Alma Mater de l’UNIKIN puisqu’il n’y a aucun matériel qui fonctionne là-bas et c’est tout poussiéreux dedans», a expliqué un étudiant.

Un autre étudiant de la faculté des Lettres et Sciences Humaines de la colline inspirée précise:

«Ceux de l’AIA (Département d’Anglais et Informatique des Affaires) font quelques séances pour le cours de Réseaux mais ce sont eux-mêmes qui paient les câbles ainsi que la location des matériels pour cela. Dernièrement lors d’un échange public, ils nous ont dit que cela servait pour payer les dettes de la construction du bâtiment MATANGILA. Nous devons nous payer les dettes d’un joli bâtiment qui abrite nos professeurs pendant que nous-mêmes nous étudions dans des conditions inhumaines ? Maintenant, le doyen hausse le prix à 30$. Ce n’est pas mal si ça faisait vraiment le travail qu’il fallait. Nous voulons des explications ».

Selon leurs dires, une marche de protestation se prévoit par les étudiants afin de protester contre la hausse de ces frais  qui, selon eux, ne leur profite en rien.

Youssef Branh