octobre 30, 2020

Le Regard

De l'information fouillée et vérifiée

USA: Joe Biden officiellement investi candidat des démocrates

 

Joe Biden a été officiellement investi candidat des démocrates pour l’élection présidentielle américaine en novembre prochain.
Joe Biden a été officiellement investi candidat des démocrates pour l’élection présidentielle américaine en novembre prochain.
Joe Biden a été investi officiellement comme candidat démocrate pour la présidentielle aux États-Unis. La convention du parti démocrate s’est achevée ce jeudi 20 août au soir avec son discours d’investiture. Joe Biden s’est présenté en rassembleur, et a appelé les Américains à tourner la page d’une période sombre de l’histoire.

« J’accepte cette nomination ». Officiellement investi, Joe Biden s’est présenté en candidat de l’unité, celui qui permettra à l’Amérique de tourner le dos au chaos. « Je serai un allié de la lumière et non des ténèbres », a-t-il lancé.

Il a étrillé l’actuel occupant de la Maison Blanche. Et a indiqué qu’il remettrait l’Amérique sur le droit chemin, celui de la science pour lutter contre la pandémie, et celui du respect des normes en diplomatie. Il a promis qu’il ferait de la lutte contre le coronavirus sa priorité dès le premier jour de son arrivée à la maison blanche.

Ses partisans soulagés

« Je serai un président qui se tient aux côtés de nos alliés et je serai clair avec nos adversaires. Le temps des flirts avec les dictateurs est terminé ». Après une soirée consacrée à dresser le portrait d’un homme empathique, attentif aux besoins de chacun, le candidat a offert à ses troupes un discours solide.

Il a plaidé l’unité. « C’est notre moment, c’est notre mission. La fin de ce chapitre sombre de l’Amérique commence ici ce soir, avec l’amour, l’espoir, la lumière qui se joignent à cette bataille pour l’âme de la nation. Et c’est une bataille que nous allons gagner et nous le ferons ensemble », a-t-il conclu.

Joe Biden est apparu combattif, au ton décidé, loin du candidat gâteux dépeint par Donald Trump. Ses partisans craignaient une contre-performance. Ils peuvent désormais souffler.

Un homme empathique

Tout au long de la soirée, avant son discours, c’est le portrait d’un homme empathique, tourné vers les autres qui a été brossé. « Sans Joe Biden je ne vous parlerai pas aujourd’hui », a entamé Brayden Harrigton âgé de treize ans. Atteint de bégaiement l’adolescent a raconté avoir surmonté son handicap grâce au candidat qui a souffert du même mal.

Suivez toute l’actualité internationale en téléchargeant l’application RFI

« C’était vraiment incroyable de voir que quelqu’un comme moi est devenu vice-président. Il m’a montré comment il marque ses discours pour mieux les prononcer. Alors j’ai fait la même chose aujourd’hui », a-t-il raconté. Ce témoignage a ému la convention, mais toute la soirée a été émaillée de ce type d’anecdotes.

Joe Biden, l’homme éprouvé par des deuils successifs, toujours là pour épauler une âme en peine, ou donner un coup de main. Amy Klobuchar, candidate aux primaires a raconté un coup de fil reçu tard le soir après un discours prononcé devant un congrès désert.

« Cela montre sa gentillesse et son attention aux affaires du gouvernement. Et même quand il est chez lui la nuit, il regarde, et il se soucie d’autrui » a-t-elle affirmé. Le trait de ce portrait d’un homme empathique pourrait sembler légèrement forcé. Mais il est surtout à l’opposé de celui de Donald Trump, en permanence préoccupé par son propre sort et qui s’est publiquement moqué des handicapés.

RFI