27/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

17 Mai: Me Joseph Mabiti rend hommage aux FARDC et exige un traitement social digne à leur faveur

En sa qualité de républicain engagé, Me Joseph Mabiti Asito, cadre du parti politique Dynamique des Républicains pour l’Emergence du Congo -DYREC-, a ce mercredi 17 mai, rendu hommage aux Forces Armées de la République démocratique du Congo -FARDC-.

Cet ancien président national de la ligue des jeunes du parti politique Alliance des Nationalistes pour la Démocratie et l’Emergence du Congo -ANADEC- a profité de cette journée dédiée aux Forces armées de la RDC pour interpeller le gouvernement congolais à bien prendre soin des ces compatriotes qui ont accepté de servir le pays sous le drapeau.

Dans une interview accordée au journal LE REGARD, ce candidat député de la commune de Bandalungwa a placé quelques mots très touchants en hommage aux militaires congolais en général, particulièrement ceux qui se trouvent au front à l’Est du pays.

“En ce 17 mai, je rends hommages à nos vaillants FARDC qui ont acceptés de donner leurs vies pour la défense de cette nation. Vous êtes des braves, surtout vous qui êtes au front. Défendez toujours notre nation, que notre Dieu vous garde là où vous êtes, sachez que nous vous sommes reconnaissants dans tous les efforts que vous conjuguez pour défendre la terre de nos aïeux”, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, ce cadre de DYREC et communicateur de la plateforme de l’opposition républicaine Dynamique Progressiste Révolutionnaire -DYPRO-, interpelle les autorités du pays à bien prendre soin de ceux là qui defendent valablement le drapeau national par le prix de leur sang.

“J’interpelle les autorités du pays à bien prendre soin de ces dignes filles et fils de la nation qui ont sacrifiés leurs vies. Ces compatriotes méritent mieux en ayant un bon salaire, des dotations régulières ainsi que la ration alimentaire permanente”, a-t-il interpellé.

Il sied de rappeler ici qu’en RDC, la date du 17 mai de chaque année, marque la journée dédiée aux Forces armées du pays en souvenir du renversement du pouvoir dictatorial du Maréchal Mobutu par l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo-Zaïre -AFDL-, un groupe rebelle conduit par l’ancien président de la RDC, Mzée Laurent Désiré Kabila.

Blaise Pascal Bonduku