janvier 23, 2021

Le Regard

Vous souhaite meilleurs voeux 2021

Auteur des lions du Palais des marbres, statue/Rond-point Kin Maziere, statue/Matete, le sculpteur aveugle Serge Manga n’a jamais été payé

0 Partages

Dans le calme de sa petite parcelle où des jolis palmistes longent les murs, le sculpteur Serge Manga nous accueille avec grand sourire aux lèvres.

Depuis 2006, l’artiste est devenu aveugle de suite d’un glaucome qui a emporté 98% de sa vue. Mais cela n’a pour autant pas emporté son amour et son exceptionnel talent pour l’art. A ce jour, il a réalisé près de 200 œuvres étant aveugle.

Désormais, ses mains lui servent des yeux. «Je regarde avec mes mains. Quand je touche à l’argile, la sensibilité artistique me donne l’image», nous confie-t-il. S’il a perdu ses yeux, Serge Manga a pour lui tout un univers de l’imagination dans lequel il nage finalement comme un poisson dans l’eau. Son doigté s’est davantage amélioré étant aveugle. Comme qui dirait qu’il a développé un sixième sens. Un peu comme le sourd Beethoven avec ses meilleures symphonies.

L’oeuvre « Sauvetage » sur laquelle il travaille présentement, en est une belle illustration. Elle met en scène un chasseur attaqué par un léopard, qui se voit secouru par son fils. Ce dernier tire le félin par la queue, avant de le frapper avec la machette. La peur sur le visage de la victime, la rage du félin et le courage du sauveteur sont magnifiquement rendus dans les moindres détails. La précision y est étonnant.

Marié et père de 6 enfants, l’artiste Manga déplore le manque des moyens pour mener à bien ses projets et mettre en place un atelier digne de ce nom.

Il invite même le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi à l’aider. «Pensez à moi. J’ai encore beaucoup de choses à donner au monde. Si on me donne des moyens, je ferai des œuvres que le monde appellera chef-d’œuvre», a-t-il demandé.

Serge Manga a réalisé,  entre autres, les lions du Palais des marbres, la statue placée au Rond-point Kin Maziere, la statue sur Kinsaku à Kinshasa/Matete, la statue à l’entrée de la ville de Kenge dans le Kwango…, il a conçu la statue de la place de la Révolution à Bukavu. Seulement, il n’a jamais perçu le paiement de certaines œuvres réalisées pour le pays.

Hugo Robert Mabiala