04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Christophe Mboso s’est enrôlé à Kenge II

Le président de l’assemblée nationale, Christophe Mboso N’kodia Pwanga, accompagné de son épouse, s’est enrôlé lundi 02 janvier 2023 au centre d’enrôlement Institut “Ndindi mamba” à Kenge II, chef lieux du territoire de Kenge au Kwango en guise de sa mise en ordre pour les élections de décembre prochain.

«Nous sommes venus nous enrôler ici, notre milieu natal, parce que nous voulons nous présenter comme candidat député national en 2023 dans le territoire de Kenge. Aussi, pour encourager la population de Kenge, du Kwango et celle de la RDC dans son ensemble, de s’enrôler massivement pour se préparer à élire leurs candidats», a-t-il déclaré.

Reconfirmant que les élections auront bel et bien lieu en décembre de cette année, le président Mboso a appelé, par ailleurs, candidats comme électeurs à s’aligner. Dans la mesure où, il s’agit pour tous de remplir un devoir citoyen indispensable pour la promotion d’une démocratie efficace dans le pays.

Dans cette contrée, l’arrivée de Christophe Mboso, fils du terroir, était un motif de joie immense pour la population qui l’a accueilli chaleureusement, avec chants et danses traditionnels.

 

 

Plaidoyer de la population de Kenge II pour l’érection d’un marché moderne

Au passage de la délégation du président de l’Assemblée nationale, la population de ce coin a plaidé pour l’érection dans leur cité d’un marché moderne  pouvant faciliter la tâche aux habitants pour non seulement la vente des produits culturels, mais surtout et aussi l’approvisionnement des familles en vivres.

Interrogé au bord de la rivière Wamba, Fedorine Matsanga, enseignante locale a révélé que dans ce coin, il n’y a pas une grande pharmacie, pas non plus un hôpital bien équipé pour les soins de santé de la population. «Nous sollicitons l’aide du gouvernement à propos. En plus, nous n’avons pas du courant. Pour ça, nous ne comptons que sur l’aide de l’Etat», a-t-elle indiqué.

Pour Jampi Lukenge, enseignant, les habitants de cette partie du Kwango seront heureux de voir leur cité être dotée d’une route moderne et d’un terrain de football construit. «Un autre souci c’est la mécanisation des agents matriculés de 2018 dans le ministère de la santé et  dans l’enseignement que nous attendons impatiemment», a-t-il souligné.

Marie-Parousie Immaculée Mak depuis Kenge