janvier 23, 2021

Le Regard

Vous souhaite meilleurs voeux 2021

Daniel Shekomba: « l’Union sucrée c’est le sanctuaire des criminels »

0 Partages

Ce mercredi 06 janvier 2021, Alain-Daniel Shekomba, ancien candidat à la présidentielle de 2018 a une fois de plus jeté une pierre à l’Union Sacrée pour la Nation, qu’il qualifie « d’Union sucrée » pour la Nation.

« L’Union sucrée c’est le sanctuaire des criminels », a-t-il écrit sur son compte Twitter, illustrant les photos de la rencontre entre le président Félix Tshisekedi et l’ancien ministre de communication et médias, Lambert Mende Omalanga.

Sur ce même compte, Shekomba compare le discours du programme de campagne de Félix Tshisekedi à la réalité sur terrain, depuis qu’il a le bâton de commande en mains.

« Trois ans après, que reste de ce programme démagogique? C’est clair que Tshisekedi n’a fait que lire un discours dont il n’était pas le rédacteur, ni l’auteur comme d’habitude !!! « , poursuit-il avant de rajouter: « Dépassement budgétaire de 1400%!!! Ça nous rassure sur la capacité de Tshisekedi de redistribuer les richesses avec les congolais !!! « .

Pour rappel, en 2018 lors de la présentation de son programme d’action, le président Félix Tshisekedi avait promis au Peuple congolais d’améliorer ses conditions de vie. Une promesse qui traîne encore à être réalisée.

« En 2018, le revenu moyen annuel d’un congolais(en dollars courant) est de 458 $ par an, c’est-à-dire 1.25 $ par jour, alors que la part du budget dans le PIB n’est de cinq milliards USD.
Mon ambition est de sortir notre nation de cette situation indigne et de la faire accéder au bien-être, en portant cet indice à 4.288 par an, soit 11.75 par jour. Pour assurer le coût de ce programme, nous mobiliserons une enveloppe budgétaire de 86.71 milliards USD, soit 25 % du PIB-N, qui sera répartie sur dix ans », avait-il promis aux congolais.

« La redistribution équitable de ce revenu sera au coeur de la nouvelle politique que je vais impulser et dont l’axe central est la promotion d’une société performante et solidaire », avait-il précisé.

John Mpongo