17/07/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

En qualité de citoyen congolais, l’ambassadeur Jeannot Letamba prêche la réélection de Félix Tshisekedi pour l’unité nationale

En séjour à Kinshasa, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Republique Démocratique du Congo en République Fédérale d’Allemagne, Jeannot Tshoha Letamba s’est recueilli ce samedi  16 décembre 2023 devant le mausolée de Patrice Emery Lumumba situé dans l’enclos de l’Échangeur de Limete. Il y a déposé une gerbe de fleurs pour témoigner son attachement à la lutte du héros national congolais pour la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale.

Après le dépôt des fleurs, ce diplomate de carrière a justifié ce geste posé  pendant  cette période électorale, par l’appel aux congolais à barrer la route à «ceux qui vont prendre les armes contre notre démocratie et notre pays, ou ceux qui veulent voler notre souveraineté via les élections».

Faisant d’une pierre deux coups, l’ambassadeur Letamba a, de ce fait, par devoir civique et patriotisme, invité tous les congolais de partout à réélire Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo lors de la présidentielle de ce mercredi 20 décembre 2023 pour sauvegarder l’unité nationale, la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale. 

L’ambassadeur Jeannot Letamba en photo de famille avec ses proches devant le Mausolée de Lumumba.

«Nous sommes ici [Ndlr: Mausolée de Lumumba] au temple de l’unité nationale, de la souveraineté nationale  et de l’intégrité territoriale. C’est-à-dire,  le panthéon de notre âme congolaise. Lumumba et ses compagnons ont été mutilés, maltraités, sciés pour l’intégrité territoriale, l’unité nationale et la souveraineté nationale. Bientôt les élections. Lumumba et bien d’autres sont morts pour la souveraineté de notre pays, cher à tous les congolais. Le moment est vraiment grave. Cette souveraineté et l’intégrité territoriales sont menacées par les armes et dans les urnes. Alors, il y a risque que, par les urnes, l’on donne aux ennemis de notre souveraineté de nous diriger», a-t-il alerté.

L’ambassadeur Jeannot déposant la gerbe de fleurs devant la tombe de Lutumba.

Et d’ajouter : «C’est pourquoi ce jour, nous avons décidé d’appeler à tous les congolais d’être conscients de ce moment important et pathétique de l’histoire de notre pays. Le sang de Lumumba ne doit pas être versé pour rien. Kasa-Vubu a dédié ce pays à Dieu. Lumumba a été fait héros national, mais personne n’a vu son corps. Maintenant que nous avons le corps de Lumumba, c’est qu’on ne doit pas être foulé par ceux qui vont prendre les armes contre notre démocratie et notre pays, ou ceux qui veulent voler notre souveraineté via les élections».

Face aux enjeux de l’heure,  Jeannot Letamba  n’est pas allé par le dos de la cuillère. Il a, en qualité de citoyen congolais, appelé ses compatriotes à voter pour le N°20.

«Donc, nous devons faire le choix. Il n’y a pas un problème de partis ou des idéologies politiques. C’est un choix congolais, un choix nationaliste, de choisir entre le Congo ou nous faire diriger par les étrangers. Et donc ce choix est clair. Je sais que d’autres personnes vont parler de mon statut.  Moi, je prends mes responsabilités en tant que citoyen congolais, d’inviter nos compatriotes au pays comme à l’étranger, de voter pour un candidat utile pour le Congo, utile pour l’avenir de l’Afrique, utile pour l’avenir du monde, puisqu’il n’y a pas de solution dans le monde, sans le Congo», a appelé l’ambassadeur.

Et de préciser : «Et donc, ce candidat, je prends une fois de plus mes responsabilités pour proposer aux congolais, ceux qui se reconnaissent dans ma démarche, de voter pour Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, candidat N°20. Car, Tshisekedi incarne la continuité de la lutte de Lumumba et de tous ceux qui combattent pour la souveraineté notre pays. Je suis venu au Congo pour dire cela. En votant pour le Président Tshisekedi, n’oubliez pas de lui donner aussi une majorité parlementaire. Je paraphrase le Vice-premier ministre en charge des Affaires étrangères Christophe Lutundula qui a dit qu’il serait une malédiction pour un congolais de voter un candidat président autre que Tshisekedi».

Bilan diplomatique de Fatshi !

Répondant à la question de la presse  sur le bilan diplomatique de Félix Tshisekedi, le diplomate Letamba est resté catégorique dans sa position:  «Le bilan diplomatique du Chef de l’État est largement positif».

Et de justifier : «Félix Tshisekedi a réussi à sortir notre pays de l’isolement diplomatique. Grâce à Tshisekedi, le Congo est devenu un pays qui compte, lui-même étant un Président qui compte.  Actuellement, on ne peut pas parler des présidents africains sans citer le nôtre. C’est déjà une réussite diplomatique».

René Kanzuku