20/04/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Goma: les membres du mouvement Focolari à la rescousse des déplacés de Kanyarucinya

Des vivres remis à plus ou moins 120 déplacés vivant à la paroisse sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Kanyarucinya par les membres du mouvement catholique Focolari dimanche 10 mars 2024, après une messe célébrée dans la même paroisse.

Avant cette donation, Madame Ange Bulonza, l’une des responsable de ce mouvement est revenue sur l’importance du pardon dans la vie chrétienne. Elle a exhorté les participants de pardonner quelle que soit la gravité des erreurs des frères et sœurs,  à l’exemple du Seigneur.

Exprimant la motivation de ce geste de charité envers les déplacés, elle a affirmé que “c’est par l’amour du prochain et suivant la recommandation du fondateur de Focolari Chiara Lubich que nous sommes venus en aide aux humains en difficulté vivant dans le site des déplacés de Kanyarucinya”.

À leur tour, les déplacés ont exprimé leur sentiment de reconnaissance et de gratitude aux membres du mouvement Focolari.

“Les enfants n’avaient plus rien à mettre sous la dent. La nourriture que je viens de recevoir va couvrir les besoins alimentaires de ma famille pour quelques jours. Je dis sincèrement merci à Focolari”, a déclaré monsieur Jean Chiza, déplacé de guerre venu de Rugari en territoire de rutshuru..

Et madame Semafa Anuarite, déplacée venue de Kibumba, en territoire de Nyiragongo, d’ajouter : “Je remercie les Focolari de Goma d’avoir pensé à nous. Nous sommes abandonnés dans ce camp. Cette nourriture va aider mes enfants qui souffrent de la malnutrition”.

De son côté, l’abbé Martin Lyamuremye, curé de la paroisse sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Kanyarucinya, a estimé que cet aide alimentaire vient à point nommé en ce jour où la paroisse est débordée par des nouveaux déplacés, s’ajoutant à ceux qui sont arrivés depuis 2022 fuyant les affrontements en territoire de Rutshuru et Masisi.

Selon lui, la paroisse se trouve actuellement dans l’incapacité de subvenir à leurs besoins. Il invite ainsi des personnes de bonne volonté de venir en aide aux déplacés de Kanyarucinya, à l’exemple des membres du mouvement Focolari.

Créé par Chiara Lubich, une militante catholique italienne, les Focolari prônent l’évangélisation et la fraternité universelle.

Anicet Cito depuis Goma