30/09/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa: Aminata Namasia donne le go des travaux de l’atelier du comité Saber

La Vice-Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et technique -EPST-, Aminata Namasia a ouvert ce mardi 22 juin 2021 les travaux de l’atelier du comité Saber. C’est la salle Lubumbashi de Pullman Hôtel, à Kinshasa, qui a servi de cadre l’atelier de cet outil du Programme alimentaire Mondial -PAM-, axé sur la mise en place du projet cantine scolaire en RD-Congo. Ces travaux iront jusqu’au 24 juin.

À en croire la vice-ministre Namasia, il s’agit d’une action noble qui rentre dans la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, en appuyant la gratuité de l’enseignement de base.

Ce projet qui date de 2019, est déjà effectif dans trois provinces de la RD-Congo, à savoir le Tanganyika, le Kasaï Oriental et le Nord Kivu. Il est financé jusqu’ici par le PAM.

Présidé par la Vice-Ministre de l’EPST S.E Aminata NAMASIA qui est marraine de l’activité Représentant le Ministre titulaire de l’EPST, Tony Mwaba Kazadi, en mission, c’est la vice-ministre Namasia qui a présidé cette activité dont elle est marraine.

La cérémonie officielle de l’ouverture de ces travaux a connu la participation de la Secrétaire Général de l’EPST, l’Inspecteur Général de l’EPST ainsi que les membres du cabinet du Ministère ayant en sa charge l’éducation nationale, exceptés les membres du comité SABER constitué de différentes représentations des institutions du pays.

« Ainsi que vous le savez, l’effectivité de la gratuité au niveau du primaire telle qu’impulsée par le Chef de l’Etat a sensiblement amélioré le taux d’accès en permettant à environs 4 millions d’enfants de rejoindre le chemin de l’école », a-t-elle déclaré.

Le Gouvernement congolais à travers le Ministère de l’EPST s’engage à maintenir et accompagner le projet cantine scolaire jusqu’à son aboutissement.
Avant de clore son propos, la Vice-Ministre a déclaré en ce terme :

« Je ne saurai clore mon propos sans exhorter les différents délégués de l’équipe multisectoriel SABER qui prendront part à cet atelier à travailler dans la discipline et que chacun de vous s’engage à donner le meilleur de lui-même durant ces 3 jours de travaux.
Je vous exhorte à mettre toutes vos énergies en contribution pour qu’à la fin des travaux le livrable attendu de cet atelier soit, dans un délai raisonnable, déposé au Ministère avant sa présentation au Conseil des Ministres pour son endossement.
C’est par ce mot que je déclare lancés les travaux de l’Atelier du Comité multisectoriel SABER pour la mise en place du programme national d’alimentation scolaire à base de produits locaux ».

John Mpongo