04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa: l’agent de sécurité “Champion 100” tue le barman Patrick Kabangu à Carré Club

Le nommé Patrick Kabangu, barman à l’un des Night Club à succès, ” Carré Club” au quartier  Bon Marché dans la commune de Barumbu, est décédé dans son lieu de travail le week-end dernier.

Il a copieusement  été tabassé par un agent de sécurité de la même Boîte de Nuit, surnommé “Champion 100”.

À en croire les témoins de l’histoire, les faits se passent le week-end dernier quand deux agents se rentrent dedans pour une incompréhension. Le lendemain, le surnommé “Champion 100” va se mettre à provoquer Patrick Kabangu (vidéo surveillance à l’appui).

C’est ainsi qu’il va se mettre à le battre devant les clients, le personnel et même le propriétaire du club. Personne ne lève le petit doigt pour défendre Patrick, puisqu’il est visiblement pris à partie par “Champion 100” qui, selon les mêmes témoins, etait accompagné de certains de ses amis.

Quelques minutes après, celui qui a été tabassé se rendra dans les vestiaires pour se remettre, c’est alors qu’il sera suivi par “Champion 100” qui continuera à le rouer de coups jusqu’à ce que mort s’en suive.

Après avoir commis son forfait, il s’en fuira laissant sa victime gésir dans un bain de sang. Ce n’est qu’après que le corps de la victime sera découvert. C’est dans les environs de 2h du matin que le club tente de joindre la famille du défunt en lui faisant savoir que leur frère aurait fait une crise et aurait été acheminé à l’hôpital.

Une fois sur place, le constat amer de la sœur de la victime, le corps est sans vie, la victime a été acheminée cette même nuit à la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire.

Pour le moment, Carré Club est scellé, les responsables ont lancé un avis de recherche contre “Champion 100”, la police mène des enquêtes.

Le regretté Patrick laisse derriere lui, une femme et quatre enfants. Tous ces faits sont visibles dans les vidéos de surveillance de ce Night Club.

René Kanzuku