28/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa : plaidoyer pour la mise en œuvre du projet de construction de l’avenue Feshi dans la commune de Makala

L’un des représentants de l’entreprise de construction générale ” Stone Group Construct”, l’ingénieur Jean Claude Nziasi Makongo a plaidé lundi 31 janvier 2022, pour le soutien et le financement, par l’État congolais, de son projet portant sur le bitumage de l’avenue Feshi située dans la commune de Makala.

Pour lui, c’est dans le but non seulement de désenclaver le centre hospitalier “Ngondo Maria”, mais aussi et surtout, pour assurer l’efficacité et la durabilité des routes de l’Université et d’Elengesa, nouvellement loties par l’autorité urbaine.

Selon cet expert en Bâtiments et travaux publics -BTP-, dans ce projet, le souci est d’apporter un soutien à l’autorité urbaine, dans sa démarche de rendre plus propre la ville de Kinshasa dans son ensemble, en assurant le désenclavement du centre de santé précité et accompagner le travail de construction de l’avenue Elengesa.

“Comme l’avenue Kikwit est en train d’être exécutée, le mieux serait de faire la même chose pour d’autres grandes avenues tant de la commune de Makala que Kalamu pour détendre l’environnement. On voit ici les avenues, Feshi dont je parle, Kianza, Ezo, Mbole, Baboro, et Bakwandungu”, a-t-il précisé au cours d’un entretien avec Le Regard au siège de ladite organisation dans la commune de Lemba.

Il a également souligné que dans son projet, au-delà du désenclavement, le bitumage de Feshi favoriserait aussi de plus d’accès aux nombreux quartiers de la commune de Makala et faciliterait le transfert des malades, de “Ngondo Maria” à d’autres hôpitaux en cas d’urgence ainsi que l’accès à sa morgue.

Il a par ailleurs indiqué qu’il tient à l’application stricte des techniques et méthodes appropriées pour la construction d’une route si efficace, capable de servir la ville plusieurs années durant.

Proposition d’une structure de
Chaussée souple avec 3110181,41USD

Proposant ainsi une structure en chaussée souple, dans la mesure où l’étude concernée débute de l’avenue de l’Université au centre “Ngondo Maria”, Jean Claude Nziasi estime qu’au-delà d’autres aspects, la solution à apporter aux différentes constructions doit être à la fois économique et surtout à même de supporter diverses sollicitations auxquelles elles sont soumises.

“Dans mon projet, la structure de chaussée proposée comprends trois couches notamment la couche de roulement, la couche de base et ensuite la couche de fondation” , a-t-il déclaré.

À l’en croire, après une profonde étude réalisée pour l’aboutissement de ce travail, il a déterminé le coût total estimatif desdits travaux à 3110181,41USD soit, trois millions cent dix mille cent quatre-vingt un , quarante et un dollars américains.

La problématique de la construction de cette route a déjà fait objet d’une soutenance publique le 28 décembre 2021, à l’Institut national des bâtiments et travaux publics -INBTP- par l’Ir Jean Claude Nziasi Makongo, en guise de sanction de son deuxième cycle d’études supérieures en matière de construction des grandes anvergures.

Son étude avait essentiellement porté sur : “études de bitumage de l’avenue Feshi dans la commune de Makala/ville province de Kinshasa en vue de désenclaver le centre hospitalier Ngondo Maria”, sous la direction du Professeur docteur Ingénieur Evariste Phanzu Didiana.

Marie-Parousie Immaculée