20/06/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

La 1ère Édition du Prix Congo Excellence récompense 10 congolais ayant excellé au Canada

Plus de 200 personnes venues des coins et recoins du Canada, ont pris part à la première édition du prix de la reconnaissance de l’excellence congolaise dénommé «Congo Excellence », présidée par Marie France Lalonde, députée Orléans.

Initiée par Madame Yvette Ashiri, femme entrepreneure à multiples facettes, dévouée par la cause de sa communauté et celle de tous les noires en général, cette première édition a mis en lice 26 candidats pour 10 prix, dans les catégories éducation, littérature, arts, engagement civique organisme, entrepreneuriat, engagement communautaire, sports et tant d’autres.

Parmi les gagnants, ont compte Blaise Ndala dans la catégorie littérature, auteur de 3 romans dont «danse sur la tombe Senghor sans capote ni Kalachnikov », paru aux éditions mémoire d’encrier en 2017, puis «dans le ventre du Congo » publié en 2023 dans les éditions Other press à New York, suivi de Michel Nungisa, patron de «Nungisa Law » dans la catégorie entrepreneuriat, Fitabella dans la catégorie Arts, Elisabeth De Kasongo dans la catégorie humanitaire, Nestor Nzinga pour son implication à l’éducation, Ferdinand Djiunyo pour l’engagement civique, Réseau des femmes congolaises pour la catégorie services communautaires…

Ces prix ont été remis en présence de plusieurs personnalités canadiennes et africaines dont Anita Vandenbeld, députée fédérale Nepean, qui, lors de son passage n’a pas tari d’éloges sur la République démocratique du Congo après sa toute dernière visite en RDC en janvier dernier, tout en précisant l’aide humanitaire qu’apporte le Canada en RDC suite aux différentes atrocités, agression et guerre dont sont victimes les femmes et les enfants dans l’Est de la RDC.

Ce prix, selon le comité organisateur, est une façon d’accompagner non seulement la communauté congolaise à exceller dans différents domaines, mais aussi un moyen de pousser la nouvelle génération à faire mieux.

Rappelons que cette belle soirée a été agrémentée par la chorale Allegria de la communauté catholique congolaise Bondeko Ottawa Gatineau.
Le rendez-vous est pris pour juin 2025.

Myrthe Ekuba